Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Sécurité des transports

À partir du 1er juillet 2015, les conducteurs novices ne peuvent plus boire d’alcool avant de conduire

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 18 juin 2015

Les usagers en possession d’un permis de conduire depuis moins d’un an (crédité de 6 points), le perdront automatiquement s’ils conduisent avec plus de 0,2 g/l d’alcool à partir du 1er juillet 2015.

Tout détenteur d’un permis probatoire qui contreviendra à cette règle sera passible d’une amende de 135 euros et d’un retrait de 6 points. En outre il devra repasser les épreuves théorique et pratique s’il souhaite à nouveau conduire.

Cette mesure concerne tous les nouveaux candidats reçus à l’examen du permis de conduire, y compris ceux qui le repassent après avoir perdu leurs 12 points ou après annulation.

Le permis probatoire est d’une durée de trois ans après la date d’obtention du permis de conduire et deux ans si ce permis a été obtenu dans le cadre de la conduite accompagnée (AAC).

Pour en savoir plus :

21 pays européens ont déjà fixé le seuil d'alcoolémie autorisé à 0,2 g/l.