Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Sécurité des transports

Accidentologie deux-roues motorisés en Île-de-France

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 4 juin 2014 (modifié le 14 avril 2016)


en grand format (nouvelle fenêtre) Accidentologie 2RM en Ile-de-France

en grand format (nouvelle fenêtre) 2RM et comportement

en grand format (nouvelle fenêtre) Conduire un 2RM

en grand format (nouvelle fenêtre) Évolution du parc des 2RM



L’accidentologie des usagers de deux-roues motorisés constitue un enjeu particulier pour l’Ile-de-France. En 2012 ce mode de transport comptabilisait 34 % des tués franciliens et totalisait le plus de victimes graves.
Répartition tués 2012 par catégorie d'usagers - Comparaison IdF/ Métropole

L’insécurité routière des 2RM ne faiblit pas : depuis 2008, ce mode de transport totalise toujours le plus grand nombre de tués et de victimes. Sur la période [2008-2012], le nombre de tués en 2RM a baissé d’en moyenne 1 % par an, contre une baisse moyenne de 5 % par an pour le nombre total de tués en Ile-de-France.

Bilan provisoire 2013

En 2013, les accidents ont baissé de 3 % (18 737), les tués ont baissé de 12 % (287) et les blessés ont diminué de 3 % (21 844).
Parmi les catégories les plus vulnérables, le nombre de tués 2RM reste le plus important mais n’a jamais été aussi faible depuis 2005 avec 98 tués.
Concernant la répartition des tués par tranche d’âge, 25 % appartiennent à la tranche 15-24 ans. Ceux-ci se tuent principalement en 2RM puis en VL. Les 25-44 ans se tuent également principalement en 2RM.

Catégories d'usagers tués dans un accident coroprel de la circulation en IdF (année 2013)

Bilan définitif 2012

Répartition des victimes (tués, BH, BNH) lors d'un accident impliquant un 2RM en 2012 en IdF
En 2012, les 2RM ont été impliqués dans près de la moitié des accidents corporels franciliens (47 %). Ils représentent 35 % des tués (113) et 38 % des blessés hospitalisés (1741).

plaquette bilan 2012 en grand format (nouvelle fenêtre)



plaquette du bilan 2012 de la sécurité routière en Ile-de-France



Qui?

Répartition des victimes et tués dans un accident impliquant un 2RM selon tranché d'âge en 2012 en IdF
Les 25/44 ans sont les plus exposés.
Sur les trois tranches d’âges, la part des tués est proche de celle des victimes.

Répartition des victimes et tués en 2RM par cylindrée en 2012 en IdF
La gravité des accidents est très importante pour les grosses cylindrées.
2/3 des tués et plus du tiers des victimes.

Quand ? - La problématique des trajets domicile/travail

Part des victimes dans un accident impliquant un 2RM entre la semaine et le week-end en 2012 en IdF
Le nombre de victimes est important aux heures de pointe du matin (22 % entre 7h et 10h) et du soir (37 % entre 16h et 20h).
La majorité des victimes est recensée la semaine.
Répartition des victimes dans un accident impliquant un 2RM par tranche horaire en 2012 en IdF

Où ?

Part des accidents impliquant un 2RM par type de route en 2012 en IdF
Les accidents 2RM sont plus nombreux sur les voies communales, sachant que Paris concentre 4 480 accidents à elle seule sur les 6 049 accidents 2RM recensés sur ce type de voies.

Comment ? - Le partage de la route

Part des conflits impliquant un 2RM en 2012 en IdF
Les conflits entre 2RM et VL sont les plus nombreux. La part des conflits entre 2RM et piétons n’est pas négligeable en comparaison au reste de la France. Cela met en exergue la notion de partage de la route.

  • 16 % des accidents n’impliquent qu’un 2RM.
  • Pour les accidents mortels, 32 % impliquent un 2RM seul.