Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Aménagement, Urbanisme

Agrément 2016 d’immobilier d’entreprise en Île-de-France : 2 millions de m² pour le bureau, 1 million de m² pour l’entrepôt

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 20 février 2017 (modifié le 23 octobre 2017)

La barre record des 2 millions de m² franchie pour le bureau avec une concentration nette dans la métropole du Grand Paris

La dynamique des projets se retrouve également dans les surfaces de bureaux agréées (hors surfaces existantes conservées) puisqu’en 2016, 2,14 millions de m² de surface de plancher ont été autorisés par l’État, soit une augmentation de 70% par rapport à 2015.

Il s’agit d’un record depuis 2000 puisque la barre des 2 millions de m² de bureaux n’avait été approchée qu’en 2007 (1,8 M m²) et en 2011 (1,9 M m²).

Il est à noter que la surface totale de bureaux agréée à Paris diminue légèrement (431 097 m² en 2016 en baisse de 4% par rapport à 2015), alors que le reste de la Métropole du Grand Paris connaît un rebond remarquable après une année 2015 en baisse par rapport à 2014 (+ 216% dans le Val-de-Marne, + 162% en Seine-Saint-Denis, + 128% dans les Hauts-de-Seine) même si les Hauts-de-Seine concentrent 52% du total agréé sur la métropole.

Cette dernière concentre 88% du total régional, part en augmentation constante depuis 2014. Sur ce territoire, la dynamique des agréments de bureaux en 2016 y a été plus forte qu’au niveau régional (+ 79% d’augmentation des surfaces sur la métropole contre + 70%).

La barre record de 1 million de m² franchie pour l’entrepôt

L’année 2016 aura également été l’année du record pour les surfaces agréées (hors surfaces existantes conservées) : 1,04 million de m² de surface de plancher ont été autorisés par l’État, soit une augmentation de 135 % par rapport à 2015.

Il s’agit d’un record depuis 2000 puisque le précédent était établi à 700 000 m² : il avait été atteint en 2013.

Globalement, ce sont les départements de la grande couronne qui accueille la majorité des surfaces agréées (70 % hors de la Métropole du Grand Paris).
La Seine-et-Marne arrive largement en tête avec 407 400 m², soit 39 % du total régional, suivie par le Val-d’Oise (169 149 m²) et l’Essonne (156 181 m²).

Les évolutions par rapport à 2015 dépassent les 100 % dans tous ces départements.