Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Aménagement, Urbanisme

Approbation du plan de prévention du bruit dans l’environnement des Hauts-de-Seine

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 14 mars 2018

Le bruit représente un véritable enjeu pour notre qualité de vie, en particulier dans le département des Hauts-de-Seine qui concentre des infrastructures routières et ferroviaires d’importance majeure.

À la suite de la consultation publique, menée par la Direction régionale et interdépartementale de l’équipement et de l’aménagement (DRIEA) dans les Hauts-de-seine qui s’est déroulée du 16 novembre 2017 au 17 janvier 2018, le plan de prévention du bruit dans l’environnement (PPBE) des infrastructures routières et ferroviaires de l’État dans le département des Hauts-de-Seine a été approuvé par le Préfet le 8 mars 2018.

Le PPBE répond à la fois à l’exigence de mise à jour régulière de ce plan et à l’élargissement exigé du périmètre à prendre en compte, en intégrant désormais les infrastructures ferroviaires dont le trafic annuel est supérieur à 30 000 passages de trains et les infrastructures routières dont le trafic annuel est supérieur à 3 millions de véhicules. Il permet, en outre, à l’État (Direction des routes d’Île-de-France) et ses établissements publics (SNCF réseau, RATP) de renouveler leurs engagements concernant des actions de résorption des nuisances sonores telles que :

  • Les travaux de couverture de la bretelle B5 à Nanterre ;
  • Le diagnostic acoustique sur l’A86 Nord à Colombes et l’étude d’opportunité sur la RN118 à Sèvres concernant le rehaussement d’écrans et l’implantation d’écrans complémentaires ;
  • la construction d’écrans anti-bruit le long des voies ferrées depuis la gare Vanves-Malakoff jusqu’à Clamart complétés par des traitements d’isolation des façades.
Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site de la préfecture des Haut-de-Seine !