Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Transports, Routes

Baptême du tunnelier Eole à Courbevoie

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 28 novembre 2018 (modifié le 29 novembre 2018)

Le 28 novembre 2018, Élisabeth Borne, Ministre auprès du ministre d’État, ministre de la Transition écologique et solidaire, chargée des Transports, Valérie Pécresse, Présidente de la Région Île-de-France Présidente d’Île-de-France Mobilités, Christophe Najdovski, Maire-Adjoint de Paris chargé des transports, des déplacements, de la voirie et de l’espace public, Patrick Devedjian, Président du Département des Hauts-de-Seine, Président de Paris La Défense, Pierre Bédier, Président du Département des Yvelines, Thierry Dallard, Président du Directoire de la Société du Grand Paris, Patrick Jeantet, Président délégué du Directoire de SNCF, PDG de SNCF Réseau, Alain Krakovitch, Directeur Général de SNCF Transilien et Mobilités Quotidiennes, ont baptisé le tunnelier du projet Eole qui permettra de relier la gare Haussmann Paris Saint-Lazare à Nanterre.

© Twitter Elisabeth Borne

Ce geste symbolique marque une nouvelle étape dans la modernisation des transports franciliens, qui nécessite de relever de nombreux défis techniques. Le tunnelier Eole sera le plus gros tunnelier ferroviaire en fonctionnement de France.

Un chantier de grande envergure

Le tunnel du projet Eole s’étendra sur 8km en zone urbaine et à 35m sous terre, une prouesse technique, et sera le tunnel ferroviaire le plus profond d’Île-de-France.

Le RER E, qui part aujourd’hui de Chelles - Gournay et Tournan, à l’est de Paris et dont le terminus est Haussmann Saint-Lazare, sera prolongé de 55 km et desservira la Porte Maillot, le quartier de La Défense pour relier Nanterre dès 2022 et Mantes-la-Jolie en 2024.

L’Etat, partenaire de ce projet

En finançant les transports collectifs, l’Etat s’engage pour la modernisation des trains-RER, le prolongement de lignes de métro, la création et l’extension de lignes de tramways et de lignes de bus en sites propres, permettant ainsi d’avancer vers un territoire plus durable et un mode de vie plus apaisé. Il poursuit ainsi son objectif de rendre plus performant le réseau de transport en l’inscrivant dans la dynamique des territoires afin de mieux répondre aux besoins quotidiens des usagers, d’améliorer l’accès pour tous aux transports et ainsi renforcer l’attractivité de la région Île-de-France. L’État participe au financement de l’ensemble des opérations de réalisation et de prolongement du projet Eole, qui s’inscrit dans sa priorité de modernisation et d’extension des transports du quotidien.

Pour en savoir plus sur le projet Eole, rendez-vous sur le site dédié !

Télécharger :