Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Aménagement, Urbanisme

Consommation des espaces agricoles et naturels en IdF (2004-2007)

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 25 mai 2011 (modifié le 14 février 2017)
AuteurDRIEA ; Thierry Bousquet sous la direction de Marie-Antoinette Basciani-Funestre avec la contribution de Youssouf Konaté / SCEP
ÉditionMai 2011 ; 10 pages
Cote
Prix

En avance sur les lois Grenelle 1 et 2 et sur la loi de modernisation de l’agriculture et de la pêche, le SDRIF de 1994 prescrivait une démarche partenariale d’observation de la consommation des espaces agricoles et naturels (OCEAN) associant l’État (DRIEA, DRIAAF et DRIEE) et l’IAU-îdF mandaté par la Région.
Dans ce cadre, la DRIEA avait réalisé en novembre 2007 un premier bilan de la consommation des espaces pour la période 1996-2004. Aujourd’hui, elle publie le bilan couvrant les années 2004 à 2007. Les résultats montrent que la consommation des espaces agricoles et naturels par l’urbanisation, qui s’élève à 1 340 ha annuels, a nettement progressé par rapport aux premières années d’application du SDRIF, particulièrement dans les bourgs villages et hameaux. Elle reste malgré tout inférieure aux 1 750 ha/an prescrits et bien en deçà de ce qu’était la consommation des espaces agricoles et naturels avant l’élaboration du SDRIF de 1994 où elle avoisinait les 2 500 ha par an.

Téléchargez la note de synthese de cette étude (format pdf - 2.1 Mo - 30/06/2011)