Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Aménagement, Urbanisme

Contribution des aménageurs de l’État à la production de logements en Île-de-France : premiers résultats de l’enquête 2016

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 3 mars 2017 (modifié le 13 juin 2017)

Le plan de mobilisation pour l’aménagement et le logement en Île-de-France lancé par le Comité interministériel du Grand Paris du 13 octobre 2014, relance l’action foncière et la production de zones aménagées pour favoriser la création de logements.

Pour pouvoir apprécier ses effets, la DRIEA a réalisé depuis 2014, des enquêtes auprès des principaux aménageurs publics d’Île-de-France afin de rendre compte du nombre de logements réalisés chaque année depuis 2010 sur les grandes opérations d’urbanisme, des perspectives de l’année suivante et des prévisions au-delà de 2017.

Les premiers résultats de la quatrième enquête engagée fin 2016 font apparaître que les établissements publics de l’État sont sur la bonne trajectoire.

En 2016, les établissements publics d’aménagement de l’État ont fortement contribué à la production de logements en Île-de-France. Près de 11 000 logements ont été autorisés en 2016 sur leurs opérations (+ 77% par rapport à 2015).

Sur 4 ans (2014-2017), la contribution annuelle moyenne de ces établissements à la production de logements devrait atteindre 8 659 logements autorisés(contre 4 502 logements par an en moyenne dans la période 2010-2013). Les perspectives restent élevées sur la période 2018-2020 et au-delà.

Les résultats de l’ensemble des autres aménageurs publics locaux sont en cours de consolidation. Ils devraient conforter les résultats obtenus pour les établissements publics de l’État pour l’année 2016.


Télécharger :