Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
La DRIEA

Devenir agent de la Fonction Publique

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 25 août 2016

  Le recrutement par la voie du concours

Sur le portail de la fonction publique, vous pourrez :

  • rechercher une offre
  • obtenir des informations sur les concours, leurs préparations, les écoles…
  • visualiser les derniers recrutements ouverts
  • être informé sur les prochains recrutements.

Sur le site du Ministère de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer, vous accédez aux information sur :

  • les concours
  • les écoles
  • les formations
  • les emplois aidés.

  Le recrutement de travailleurs handicapés

Une personne reconnue travailleur handicapé par la Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées (CDAPH) ou appartenant à l’une des catégories de bénéficiaires de l’obligation d’emploi mentionnée à l’article L.323-3 du code du travail, bénéficie ainsi des dispositifs dérogatoires ayant pour but de rétablir l’équité de chances dans l’accès à la fonction publique.

Les personnes handicapées non fonctionnaires peuvent passer les concours (avec aménagement d’épreuve en cas de nécessité) mais ont également la possibilité d’être recrutées dans la fonction publique sans concours, après une période d’emploi en qualité d’agent non titulaire dans les catégories A, B ou C (au premier grade).

Les conditions de diplômes requis pour accéder aux différents grades sont les mêmes que lorsqu’il y a passation de concours.

La personne handicapée est recrutée pour une durée égale à la durée du stage prévue par le statut particulier du corps ou du cadre d’emplois de recrutement (6 mois ou un an) avant sa titularisation.

Elle bénéficie :

  • d’une rémunération équivalente à celle des fonctionnaires stagiaires issus des concours externes
  • d’une formation et d’un suivi personnalisé.

À la fin du contrat, l’appréciation de l’aptitude professionnelle de la personne handicapée est faite au vu de son dossier et après un entretien.


Trois scénarii sont possibles :
  1. Si elle a les aptitudes requises, elle est titularisée
  2. Si elle n’a pas fait preuve de capacités professionnelles suffisantes, son contrat peut être reconduit une fois pour une durée maximum égale à la durée initiale
  3. Si ses aptitudes professionnelles sont jugées insuffisantes pour permettre sa titularisation, la personne est licenciée et peut bénéficier des allocations chômage.
Pour plus d’informations : les sites de l’AGEFIPHet de capemploi

  Les emplois réservés

Qui peut en bénéficier ?

  • Les pensionnés de guerre civils et militaires et les personnes assimilées, leur conjoint survivant, leurs orphelins et leurs enfants ainsi que les enfants de Harkis ; ce sont les bénéficiaires prioritaires
  • Les militaires en activité ou libérés depuis moins de 3 ans.

Comment fonctionne le dispositif ?

Ce dispositif permet l’accès à tous les corps ou cadres d’emplois des catégories B et C (au premier grade). Il n’y a pas de limite d’âge pour postuler mais certains emplois restent soumis aux conditions de leurs statuts particuliers.

L’aptitude est fondée sur la reconnaissance et la valorisation des acquis de l’expérience professionnelle. Un « passeport professionnel » récapitulant les diplômes et le parcours professionnel du candidat lui est délivré. Compte tenu des compétences reconnues et des souhaits qu’il aura exprimés, il sera inscrit sur une ou plusieurs listes alphabétiques d’aptitude, établies par domaine de compétences et/ou métiers.

Lors d’un recrutement, l’administration qui recrute consulte librement ces listes et a accès au « passeport professionnel » des candidats. Pour arrêter son choix, elle convoque à un entretien ceux ayant le profil du poste recherché.