Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Transports, Routes

Document d’orientations stratégiques (DOS) pour le Fret en Île-de-France à l’horizon 2025

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 6 août 2012 (modifié le 8 novembre 2016)

L’Île-de-France est un hub d’accueil et de redistribution des marchandises de dimension nationale, et même internationale, du fait de sa position géographique et de sa densité d’emplois et de population. Les nouveaux modes de consommation et la globalisation des échanges sont vecteurs de diversification et d’intensification des activités liées au fret. Aussi, les grands projets (création du Canal Seine Nord Europe, soutien à l’axe Seine, projet de port à Achères, renforcement du transport combiné, taxe PL…), ainsi que le développement régional porté par le projet du grand Paris, vont également générer de nouveaux flux.

Le Préfet de Région a souhaité que ces évolutions soient accompagnées par les acteurs du transport, au sein d’un cadre stratégique régional pour l’avenir du fret à l’horizon 2025. Conduite par la DRIEA, la démarche a rassemblé entre mai 2011 et mars 2012 les collectivités locales, les gestionnaires d’infrastructures et les acteurs économiques, autour des réflexions orientées sur sept thématiques. Ces travaux ont permis de déterminer en concertation, un diagnostic et des perspectives sur les sujets prépondérants que sont les matériaux de construction, les déchets et les produits valorisables, l’intermodalité, la grande distribution, les filières industrielles, la logistique « du dernier kilomètre », et la prospective et l’aménagement des zones logistiques. Les enjeux relatifs à chaque axe de travail ont ainsi pu être identifiés, et les orientations stratégiques qui vont constituer le cadre de l’évolution du fret régional ont été définies.

Afin de répondre aux besoins identifiés, neuf actions de l’État et des établissements publics vont être mises en œuvre, dont la première vise à unir les actions de l’État et de la Région Île-de-France. En effet, dès la fin de l’année 2012, l’instance de concertation sur les marchandises va mettre en perspective les autres actions engagées ou à engager, et tâchera de favoriser l’émergence de bonnes pratiques et le partage d’expériences.


Télécharger :