Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Études, Statistiques, Données cartographiques

Dynamiques (Les) spatiales à l’oeuvre sur longue période dans la logistique en Ile-de-France

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 5 mars 2012 (modifié le 30 juillet 2012)

Les dynamique spatiales à l’oeuvre sur longue période dans la logistique en Ile-de-France - 1987-2008

Auteurs François Graille, Céline Salagnac, (DRIEA/SCEP/DADDT)
Édition Février 2012 ; 40 pages
Cote


  • A la suite notamment du rapport sur « l’estimation et la caractérisation du parc d’entrepôts », il est apparu souhaitable d’approfondir la compréhension des dynamiques spatiales de la logistique en Île-de-France.
  • Pour la réalisation de l’étude, la Driea a développé une méthode, fondée en particulier sur un découpage de la région en couronnes et en territoires logistiques associé à une exploitation originale du Mode d’Occupation des Sols (M.O.S) de l’IAU sur la période 1987-2008.
  • L’analyse permet ainsi, à l’échelle de la région, de quantifier et de cartographier, à la « parcelle » et à la commune, les emprises partiellement ou entièrement vouées à la logistique, mais également celles qui apparaissent, disparaissent, restent stables, enfin l’origine et la destination de ces parcelles.
  • Les premiers résultats de cette approche, à travers le foncier, permettent d’estimer par exemple qu’en 2008, les emprises vouées partiellement ou entièrement à la logistique se répartissent pour 24 % à Paris en première couronne, 36 % en moyenne couronne et 40 % en grande couronne. De même, la croissance nette de ces emprises aurait été de 40 % entre 1987 et 2008 sur l’ensemble de la région dont une part extrêmement importante (plus de 80 %) prise sur les espaces verts, naturels ou agricoles.