Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Bâtiments, Construction

Eco-énergie tertiaire et plan de relance : les Hauts-de-Seine mobilisés !

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 8 octobre 2020

Invitée par l’agence locale de l’énergie et du climat de Grand Paris Seine Ouest, la Direction régionale et interdépartementale de l’équipement et de l’aménagement a présenté le 1er octobre, le dispositif Eco-énergie tertiaire et les financements mobilisables (renforcés par le Plan de relance) aux villes du territoire de cet établissement public territorial.

Le dispositif éco-énergie tertiaire fixe une obligation, pour les bâtiments tertiaires privés et publics de plus de 1000m², de réaliser des économies de consommations énergétiques à hauteur de 40 % en 2030, 50 % en 2040 et 60 % en 2050.

Un vif intérêt a été perçu face à ce dispositif, la plupart des communes des Hauts-de-Seine présentes étant déjà en ordre de marche. En effet, la ville de Boulogne suit de près ses consommations depuis 1999, la commune de Chaville a mis en place un contrat global avec intéressement pour le suivi énergétique de ses bâtiments, ou encore Vanves qui dispose déjà d’un outil de suivi élaboré.
A noter également que la commune de Sèvres réalise actuellement un bâtiment culturel exemplaire inscrit dans le cadre de la démarche d’Ekopolis / bâtiments durables franciliens.

Pour en savoir plus, consultez la présentation DRIEA éco énergie tertiaire (format pdf - 2.5 Mo - 08/10/2020)