Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Transports, Routes

Électrification de la ligne ferroviaire Paris-Troyes : Visite du chantier de démolition du tunnel des Bouchots

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 31 juillet 2019

Le 22 juillet, les élus et financeurs du projet d’électrification de la ligne Paris-Provins-Troyes, conviés par les partenaires des travaux, ont visité le chantier de démolition du tunnel des Bouchots (datant du XIXe siècle).

©SYLVAIN_CAMBON_PHOTOGRAPHE

Un chantier en action

La phase 1 des travaux du chantier (essentiellement en Île-de-France) a débuté en début d’année entre Gretz-Armanvilliers (77) et Nogent-sur-Seine ; et entre Longueville et Provins ; et se poursuivra jusqu’en septembre 2021.

Cet été a lieu la démolition du tunnel des bouchots. D’une longueur de 105 mètres, ce tunnel situé sur la commune de Saint-Loup-de-Naud en Seine-et-Marne (77), a été construit en 1856. Faisant partie des ouvrages d’art nécessitant une mise au gabarit nécessaire à l’électrification, le tunnel a été démoli et remplacé par une tranchée à ciel ouvert. Celle-ci intégrera le rétablissement du chemin rural ainsi qu’un passage spécifique dédié à la faune.

©SYLVAIN_CAMBON_PHOTOGRAPHE

La phase 2 se poursuivra en région Grand Est et permettra l’électrification de la ligne entre Nogent-sur-Seine et Troyes.

Le projet est financé à hauteur de 320M€ par l’État, la Région Grand Est, la Région Île-de-France, le Conseil départemental de l’Aube, le conseil départemental de Seine-et-Marne, la Communauté d’agglomération Troyes champagne Métropole, la ville de Troyes, la Communauté de commune du Nogentais, la Ville de Nogent-sur-Seine, la Communauté de communes des portes de Romilly-sur-Seine, la ville de Romily-sur-Seine et SNCF réseau.

Pour en savoir plus, consultez le site dédié au projet.

Télécharger :