Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Études, Statistiques, Données cartographiques

Emplois dans le commerce de détail : quels niveaux de service pour la population francilienne ?

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 6 juillet 2020 (modifié le 23 septembre 2020)

La DRIEA a publié une étude relative aux emplois dans le commerce de détail en Île-de-France. En effet, avec près de 370 000 emplois salariés en 2018, soit 8 % des emplois salariés de la région francilienne, le commerce de détail apparaît comme un secteur employeur majeur en Île-de-France. Ce secteur marque une forte progression d’autant plus corrélée avec le nombre d’habitants et l’attractivité touristique. Ce constat régional masque toutefois des disparités territoriales.

À titre d’exemple, il rassemble à lui seul plus d’emplois salariés que l’ensemble du secteur de la construction (306 500 salariés). Par ailleurs, la part des emplois non-salariés dans le commerce de détail est d’environ 13 % en 2015 (cette part atteint 15,7 % à l’échelle nationale).

Aujourd’hui, l’Île-de-France offre 305 emplois salariés dans le commerce de détail pour 10 000 habitants dont 190 dans le commerce non alimentaire et 115 dans le commerce alimentaire. A titre de comparaison, la France métropolitaine recense 265 emplois salariés dans le commerce de détail pour 10 000 habitants (dont 147 dans le commerce non alimentaire et 117 dans le commerce alimentaire). Alors que l’emploi salarié, tous secteurs d’activité confondus, a progressé de + 6 %entre 2007 et 2018, celui du commerce de détail a augmenté de + 11 %. Toutefois, ces dynamiques observées à l’échelle régionale masquent de fortes disparités territoriales.


Télécharger :