Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Transports, Routes

Étude d’ingénierie technique et financière pour la mise en place d’un opérateur ferroviaire de proximité en Île-de-France.

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 17 novembre 2017 (modifié le 20 novembre 2017)

De par sa position et l’importance de son bassin de consommation, la région Île-de-France dispose d’un réseau dense d’infrastructures de transport routier mais aussi fluvial et ferroviaire.

Enjeux et Objectifs

Le développement du transport combiné, les besoins d’approvisionnement en matériaux de construction issus de sites non « mouillés », l’émergence de nouveaux modes de transport de proximité (le fret urbain) ou d’autoroute ferroviaire pour les longues distances ainsi que les projets d’améliorations des infrastructures dédiées au fret (réactivation de la ligne Serqueux-Gisors, Ligne Nouvelle Paris Normandie, réouverture de la ligne Flamboin Montereau) sont autant de facteurs de dynamisation du transport de marchandise par le fer en Île-de-France. Ce trafic se concentre en partie sur les plateformes portuaires franciliennes (1,6 à 1,8 millions de tonnes par an). Alors qu’il se limitait par le passé au transport massifié de matériaux pour le BTP et aux céréales, le fret ferroviaire se diversifie pour englober des matériaux de recyclage et des conteneurs, en tirant profit des connexions tri modal fer/route/fleuve proposé sur les ports.

L’ouverture à la concurrence du marché du transport ferré de marchandises depuis 2006 a vu la création d’entreprises ferroviaires qui se sont principalement concentrées sur des activités monoproduit en train complet sur des sillons dédiés alors que dans le même temps, l’activité « wagons isolés » a été progressivement abandonné au profit du multilot - multiclient. De nombreux chargeurs générant des flux modestes n’ont plus disposé d’offres ferroviaires adaptées et se sont tournés pour la plupart vers le transport routier.

Pour reprendre cette activité, le concept d’Opérateur Ferroviaire de Proximité (OFP) a rapidement vu le jour et quelques expériences probantes permettant la mutualisation du transport ferroviaire sont en cours.

HAROPA Ports de Paris, l’État et la Région Île-de-France ont cofinancé une étude d’ingénierie technique et financière pour transposer ce concept d’OFP en Île-de-France.

Actualiser la cartographie du réseau d’installations terminales embranchées

La phase 1 de cette étude a permis d’actualiser la cartographie du réseau d’installations terminales embranchées (ITE), globalement en très bon état mais sous utilisées en Île-de-France. Sur environ 80 ITE recensées à l’est de l’Île-de-France, l’étude en a sélectionné une trentaine déjà actives ou présentant un fort potentiel pour établir des fiches détaillées sur leur positionnement et la consistance de leur installation ferroviaire.

Fret ferroviaire en Île-de-France : un trafic annuel potentiel de 420 000 tonnes

La phase 2 de l’étude, au travers d’entretiens avec une sélection de chargeurs, a mis en exergue un trafic annuel potentiel d’environ 420 000 tonnes de fret ferroviaire (365 000 en vrac et 55 000 en conteneurs) intra régional et au départ de l’Île-de-France vers des destinations pour lesquelles le transport ferroviaire pourrait offrir une alternative pertinente au mode routier. Ces trafics portent à la fois sur des trains complets, des demi-rames et des wagons isolés sur des liaisons ferroviaires qui ont déjà existé par le passé et sur des nouveaux besoins liés à la croissance de la région. Des besoins annexes ont également été identifiés pour repositionner les conteneurs vides ou les wagons à réparer ou réviser.

A l’issue d’un appel à manifestation d’intérêt lancé en 2016 pour approfondir le montage technico-économique qui permettrait d’agglomérer ces trafics, les commanditaires de l’étude mettent à disposition les données disponibles à l’ensemble des opérateurs économiques qui souhaitent proposer une solution adéquate aux chargeurs et aux acteurs de la chaîne logistique.


Télécharger :