Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Études, Statistiques, Données cartographiques

Étude pour l’aménagement durable du territoire aéroportuaire Grand Roissy

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 7 août 2012 (modifié le 14 février 2017)
AuteursÉtude conduite par Gaëlle Bonnefond (service aménagement de la DRIEA) confiée au groupement Acadie-atelier Christian de Portzamparc et agence Güller et Güller
ÉditionJuillet 2012, rapport final : 58 pages,

Annexe 1 : 28 pages,

Annexe 2 : 25 pages,

Annexe 3 : 28 pages

Cote

La démarche sur le Grand Roissy a démarré en 2009, suite au rapport de Jacques Dermagne au président de la république « pour un développement durable de l’aéroport Roissy-CDG ». Ce « territoire économique », le plus dynamique de France dans la dernière décennie, est un moteur de croissance et d’emplois mais qui génère des contraintes et connaît des dysfonctionnements (contraintes d’urbanisme liées au bruit, faible production de logements, projets d’aménagement à coordonner, difficultés d’accès aux emplois pour les populations riveraines,…)

C’est sous l’égide du préfet de la région Ile-de-France que la DRIEA a confié fin 2010 au groupement Acadie-Atelier Christian de Portzamparc- Agence Güller et Güller, la réalisation de l’étude pour l’aménagement durable du territoire aéroportuaire. Associant les acteurs du développement et de l’aménagement (le conseil régional, les trois conseils généraux 93,95,77, les élus locaux, ADP, les aménageurs, des représentants d’entreprises du secteur aérien..) l’étude a permis :

  • de changer de regard sur le grand territoire de Roissy , en considérant son potentiel et son rôle dans la métropole, en regardant, non plus seulement par le prisme Paris-Roissy mais à 360°, les dynamiques et les défis des territoires autour de l’aéroport
  • de converger vers un socle d’objectifs communs pour mieux maîtriser le développement et l’aménagement de ce grand territoire stratégique :
    • renforcer l’usage des transports en commun et les pratiques de mobilité durable ;
    • assurer la cohérence spatiale du développement économique ;
    • améliorer l’équilibre habitat/activités en développant l’offre de logement ;
    • mieux gérer les ressources foncières en valorisant les espaces agricoles et naturels.

La démarche fédère les acteurs autour de ces objectifs cadre et implique des dispositifs de coopération à l’échelle du grand territoire et entre les différents contrat de développement territorial du Grand Roissy (Les CDT Val de France/Gonesse, Bonneuil, coeur économique Roissy Terres de France, Est Seine-Saint-Denis et celui du Bourget partagent les enjeux du grand territoire de Roissy). Une agence de mobilité, le pilotage coordonné du développement économique basé sur observatoire, un projet de SCOT à l’échelle du Grand Roissy, tels sont les chantiers de coopération à poursuivre…


Télécharger :