Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Transports, Routes

Inauguration du prolongement de la ligne 14 à Saint-Ouen

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 14 décembre 2020 (modifié le 19 janvier 2021)

Le Premier ministre Jean Castex, Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique, Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué auprès de la Transition écologique chargé des Transports, Valérie Pécresse, Présidente de la Région Île-de-France et d’Île-de-France Mobilité, Stéphane Troussel, Président du Conseil départemental de seine-Saint-Denis, Georges Siffredi, Président du Conseil départemental des Hauts-de-Seine, Anne Hildalgo, Maire de Paris, Olivier Klein, Président du Conseil de surveillance de la société du Grand Paris, Catherine Guillouard, PDG du groupe RATP ont inauguré le lundi 14 décembre 2020 le prolongement nord de la ligne 14 à la Marie de Saint-Ouen.

©RATP/Bruno Marguerite

Au départ de la station Pont Cardinet, l’ensemble des ministres et financeurs ont embarqués dans la rame inaugurale jusqu’à la Marie de Saint-Ouen, pour annoncer l’ouverture officielle de la ligne au Grand Public.
Malgré le retard sur les chantiers suite à la crise sanitaire Covid-19, les travaux de la ligne 14 ont pu reprendre rapidement pour permettre aux franciliens de découvrir le projet le plus attendu de la région Île-de-France.

Les avantages du prolongement

Inscrit dans le projet du Grand Paris Express (GPE), ce prolongement va apporter un réel changement pour les franciliens et renforcer l’attractivité des territoires traversés. Il va permettre d’atteindre l’objectif premier, à savoir désaturer la ligne 13 de 25 % de ces voyageurs. Les 4 nouvelles stations vont renforcer les interconnections. En effet, avec ce nouveau tronçon, la ligne 14 aura de nombreuses correspondances, les deux branches de la ligne 13, le RER C, la ligne L du Transilien, le tramway T3b (Prolongé de la Porte de la Chapelle à Porte d’Asnières), le réseau de bus et d’ici 2024 les autres lignes du Grand Paris express 15, 16 et 17 à Saint-Denis-Pleyel au nord et 18 à Orly au Sud.

©RATP/Bruno Marguerite

Les 4 nouvelles stations

La construction de 4 nouvelles stations, Pont Cardinet, Porte de Clichy, Saint-Ouen et Marie de Saint-Ouen vont desservir des secteurs en cours de densification urbaine et en plein développement notamment le 17ème arrondissement de paris, Clichy la Garenne, Saint-Ouen et Gennevilliers secteurs qui se verront reliés directement au cœur de la capitale.

Un site de maintenance et de remisage

Situé dans le quartier des Docks à Saint-Ouen, le site de maintenance et de remisage (SMR) accueillera les nouveaux trains de 120 mètres de long de la ligne. C’est dans ces locaux que les rames seront entretenues, garées, nettoyées et assemblés.
Ce site abritera des voies de remisage, une zone de livraison de rames, des bureaux, locaux et équipement nécessaire au bon fonctionnement.

Des rames MP14 sur la 14

Rames de nouvelle génération, les voitures MP14 sont plus capacitaires. Chaque rame offre 48 places pour les personnes à mobilité réduite ainsi que 8 emplacements pour les personnes en fauteuil roulant.
D’une longueur de 120 mètre de long contre 90 actuellement, elles sont composées de 8 voitures contre 6 aujourd’hui, et d’ici 2024 circuleront sur l’ensemble de la ligne. Les aménagements ont été conçus pour améliorer le confort des voyageurs, éclairage sous-siège, des Ports USB à bord, des écrans et des plans de lignes moderne et dynamique.

Le financement du Projet

Le projet inscrit dans le plan de mobilisation pour les transports en Île-de-France est financé par l’État et plusieurs collectivités territoriale francilienne ainsi que les deux maîtres d’ouvrage, Île-de France Mobilité et la RATP.

Financement côté Etat

La mise en service de ce projet constitue un événement emblématique de la politique portée par l’État en matière de Transports Collectifs dans la région : cette année, l’État aura investi plus de 380 M€ dans la région sur les travaux en cours sur les prolongements des lignes 11 et 12 du métro, d’Eole, le développement du réseau de tramways, les chantiers d’amélioration du réseau existant, ceci sans compter les travaux de la SGP qui permettront à terme de doubler le réseau de métro.

Ainsi, à travers l’enveloppe dédiée au plan de mobilisation pour les transports, la Société du Grand Paris (SGP) apporte 827 M€ courant sur un total de l’opération de 1 405 M€ courants, soit 59 %.

Pour en savoir plus, consultez le site du prolongement :