Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Informations agents
 

Infos Direction du 07 mai : le 11 mai - Première étape du déconfinement

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 8 mai 2020

Le Gouvernement a annoncé un plan de déconfinement progressif à partir du 11 mai, et en a précisé les modalités ce jour.
Dans l’Info-Direction du 29 avril dernier, nous vous informions des premières modalités d’un retour progressif à un fonctionnement plus normal de la DRIEA en respectant plusieurs principes :
- priorité est donnée à la protection sanitaire des agents ;
- le télétravail se poursuivra lorsqu’il est possible et la reprise d’activité en présentiel se fera progressivement, en plusieurs temps ;
- les déplacements resteront aussi limités que possible.

Depuis, la direction a précisé la déclinaison de ces principes, en prenant en compte les spécificités franciliennes qui impliquent une attention particulière, notamment pour ce qui concerne l’usage des transports collectifs. De premiers échanges se sont tenus avec les représentants du personnel dans le cadre des 3 CHSCT(S) DRIEA, DiRIF et hors DiRIF ; le projet de Plan de Reprise d’Activités de la DRIEA sera présenté au CT DRIEA, en articulation avec le dialogue social mené au niveau ministériel sur le projet de plan ministériel de reprise d’activités qui constitue le cadre général pour les services relevant du pôle ministériel, et qui sera soumis au CT Ministériel.

La réussite du déconfinement en Île-de-France nécessite une très forte limitation des déplacements dans les transports collectifs à l’heure de pointe, de façon à limiter la concentration de voyageurs dans les transports collectifs. Ceci implique de poursuivre autant que possible le télétravail pendant cette 1ère phase de déconfinement, d’utiliser les modes actifs plutôt que les transports collectifs, et de permettre à chacun de pouvoir s’adapter au mieux aux conditions de circulation des transports en commun. A cette fin, des dérogations aux plages fixes de présence sur le lieu de travail sont prévues à titre dérogatoire au règlement intérieur de la DRIEA, de façon à vous permettre d’arriver avant ou après l’heure de pointe pour ceux d’entre vous qui seront amenés à revenir au bureau.

Ainsi, à partir du 11 mai, les agents en télétravail continueront autant que possible le télétravail ; les agents dont les missions ne sont pas télétravaillables reprendront progressivement leur activité en présentiel dans le respect des gestes barrière et des consignes nationales (consignes sanitaires, instructions spécifiques à certains métiers). Cette reprise se fera selon des modalités précisées avec l’encadrement en fonction des contraintes personnelles au titre de la garde d’enfants dont la scolarisation ne reprendra que très partiellement et progressivement dans notre région, ou au titre des contraintes du service. Les personnes vulnérables ne doivent pas reprendre le travail en présentiel si elles ne disposent pas d’un certificat médical attestant de cette possibilité et précisant le cas échéant les éventuelles dispositions à retenir.

La DRIEA s’est organisée pour accueillir les agents qui reviendront en tout ou partie la semaine prochaine suivant les conditions d’organisation du travail convenues avec leurs responsables hiérarchiques. Dès votre entrée dans les locaux de votre service, vous constaterez les dispositions prises, et vous évoluerez dans un environnement désormais renouvelé (affichage des consignes en plusieurs lieux, marquages au sols afin de faciliter le respect des distances, nouvelles circulations, portes ouvertes aux accès des parties communes, réorganisation des salles de réunions, etc.) et bénéficiant d’un nettoyage renforcé.

Le port du masque sera obligatoire dans les transports en commun. Afin de vous aider à pouvoir satisfaire à cette obligation qui s’imposera à tous les usagers des transports, le service pourra fournir la semaine prochaine des masques aux agents qui rencontreraient des difficultés à s’en procurer. Ces masques pourront le cas échéant être utilisés en cas de doutes sur la possibilité de respecter les distances physiques entre personnes dans les locaux (distance d’au moins 1 mètre non garantie de manière prolongée), étant entendu que les aménagements réalisés, la signalétique et le respect des gestes barrière dans les locaux doivent prévenir ce risque. Les modalités de réception des masques seront propres à chaque site.

Du gel hydro-alcoolique sera à la disposition de tous, mais le lavage régulier des mains à l’eau et au savon est à privilégier suivant les consignes des autorités sanitaires.
Des consignes et équipements spécifiques s’appliqueront de plus à certaines fonctions dans l’exercice desquelles les mesures barrière sont plus difficiles à respecter.

Il sera particulièrement important de respecter tout au long de votre présence au travail -et dans vos déplacements-, les gestes barrière. Les réunions en présentiel devront se tenir dans un cadre qui permette strictement le respect des mesures de distanciation physique et avec un nombre de participants limité.
L’offre de restauration collective ne pourra pas toujours redémarrer dès la semaine prochaine et une information particulière vous sera adressée concernant chaque restaurant administratif.

Les dispositions qui ont été prises ne doivent cependant pas vous faire oublier la nécessité de respecter scrupuleusement les gestes barrière, quel que soit le plaisir que vous avez à revoir vos collègues ; le retour sur le lieu de travail habituel ne se fait pas dans un contexte habituel et nécessite une vigilance de chacun.