Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner rubrique  desabonner rubrique
Bâtiments, Construction
 

L’approche carbone de chaque commune




Le bilan carbone territorial 

Le bilan carbone territorial, tel que mis au point par l’ADEME, permet de mesurer les émissions de gaz à effet de serre générées par un territoire : commune, intercommunalité…Ce calcul est effectué à partir des consommations d’énergie des bâtiments, des déplacements pour aller au travail, faire ses courses, des trajets en avion, du transport de marchandises. Ainsi, le bilan carbone territorial permet-il de mesurer la quote-part des émissions de gaz à effet de serre des habitants et des entreprises d’un territoire qui provoquent le changement climatique, sur lesquelles il peut agir. Par exemple, les émissions des bâtiments du territoire.

Calculer ce bilan carbone est déterminant pour se demander comment diviser par 4 les émissions de gaz à effet de serre, pour agir à bon escient, en commençant par le plus facile, le moins cher. Déterminant pour l’action, il se heurte toutefois à deux difficultés :

  • les données publiques nécessaires n’existent pas toujours à la bonne échelle de territoire, ou sont inaccessibles aux acteurs publics en raison du secret commercial. Par exemple, la distance domicile-travail est bien connue à Paris, beaucoup moins bien à la commune en deuxième couronne d’Ile-de-France. Les consommations de chauffage des bâtiments sont bien connues d’EDF, GDF-SUEZ, des pétroliers et des opérateurs de chauffage urbain, mais restent soumises au secret commercial
  • le calcul des émissions du bilan carbone prend en compte les émissions de l’aller et du retour du déplacement domicile-travail. Le bilan carbone d’une agglomération n’est donc pas la somme des bilans carbone des communes de l’agglomération : les déplacements domicile-travail dans l’agglomération seraient comptés deux fois.

L’approche carbone® à la commune dans @d

Cette double difficulté a conduit la DRIEA à calculer une approche carbone, à la commune et pour les 1300 communes d’Ile-de-France, fondée sur les systèmes d’information publics, comparable d’une commune à l’autre, et additionnable. Elle consiste à territorialiser ou calculer à la commune 77 % des émissions régionales, telles que calculées par l’IAU et l’ADEME dans le bilan carbone de novembre 2007 : celles des déplacements aériens, routiers et des bâtiments.

Mise à disposition gratuitement, cette approche carbone ne dispense évidemment pas de calculs sur des territoires occupés par des activités spécifiques. Mais les financements publics et le temps aujourd’hui nécessaires pour le recueil des données d’entrée du bilan carbone, commune par commune, peuvent être, pour partie au moins, économisés et réaffectés à la réflexion sur les pistes d’action, à la mobilisation des acteurs locaux. Elle permet de concentrer les ressources humaines et financières sur l’intelligence territoriale d’un plan climat énergie territorial par exemple plutôt que sur le recueil d’informations.

Cette approche est une première version de l’outil. Si chaque geste compte, la mesure de l’impact collectif de ces gestes, à intervalle de temps régulier, est déterminante pour la motivation individuelle à agir et pour l’acceptabilité des mesures collectives à prendre. Le schéma régional climat air énergie, le SRCAE, offre un cadre propice à une telle amélioration.

Téléchargez le document "méthode de calcul Approche carbone® territoriale" (format pdf - 110.4 ko - 25/03/2011)

La carte et le calculateur approche carbone®

Un calculateur permet d’additionner les émissions de plusieurs communes en sélectionnant celles-ci avec la touche "contrôle" appuyée puis en cliquant sur l’icone "calcul" en haut et à gauche.