Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Études, Statistiques, Données cartographiques

La construction de logements dans le Val-de-Marne

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 6 avril 2018 (modifié le 9 avril 2018)

La Direction régionale et interdépartementale de l’équipement et de l’aménagement a publié une note de conjoncture semestrielle du 2e semestre 2017 de la construction de logements dans le Val-de-Marne.

Depuis début 2015, le nombre de logements autorisés, tous logements confondus (individuels et collectifs), demeure durablement au-dessus de l’objectif fixé par la « Territorialisation des Objectifs Logements » (TOL), qui s’établit à 9 900 logements par an pour le département du Val-de-Marne et les 6 communes de l’Essonne intégrées dans l’Établissement Public Territorial (EPT) Grand Orly Seine Bièvre.

Une croissance significative en 2017 …

Alors que la reprise constatée en Île-de-France en termes de construction de logements était peu perceptible au cours de l’année 2016 dans le Val-de-Marne, l’augmentation du nombre de logements autorisés au cours de l’année 2017 est particulièrement significative.
Sur les 6 derniers mois, la croissance s’établit ainsi à 30 % par rapport à 2016.

La part des logements sociaux restant globalement stable dans la construction globale de logements, il convient de souligner que la dynamique concerne ainsi l’ensemble des secteurs de la production de logements.
La dynamique est particulièrement forte dans les deux EPT Paris Est Marne et Bois et Grand Orly Seine Bièvre.

… qui devrait se maintenir en 2018 !

Concernant l’EPT Grand Paris Sud Est Avenir, après une conjoncture très marquée en 2015-2016, liée à des opérations d’aménagement ambitieuses, le nombre de logements autorisés s’élève à un niveau conforme aux objectifs territoriaux.
La production de logements commencés, c’est à dire, les travaux effectivement commencé, reste globalement à fin 2016 à un niveau légèrement inférieur à la TOL, à l’exception de l’EPT Grand Paris Sud Est Avenir.

La dynamique observée sur l’autorisation de logements devrait pouvoir normalement se concrétiser, au cours des années 2017 et 2018, en lancement de chantiers et livraisons effectives de logements.


Télécharger :