Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
La DRIEA

La construction de logements en Île-de-France : Note de conjoncture trimestrielle de juillet 2018

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 7 août 2018 (modifié le 14 août 2018)

Selon les dernières estimations en date réelle, le nombre de logements autorisés en Île-de-France au cours des douze derniers mois (juillet 2017 à juin 2018) s’élève à 97 300, soit 1,3 % de plus que sur les douze mois précédents (juillet 2016 à juin 2017). Dans le même temps, 82 900 nouveaux logements ont été mis en chantier, soit une augmentation de 12 % par rapport aux douze mois précédents.

En dépit d’un tassement certain, l’évolution du nombre d’autorisations délivrées en Île-de-France, sur les 12 derniers mois, demeure légèrement positive tandis que la moyenne nationale est à la baisse, avec 486 600 logements autorisés à la construction, soit - 0,7 % par rapport aux 12 mois précédents ; les ouvertures de chantiers restent également plus dynamiques en Île-de-France : France entière, 422 700 logements ont été mis en chantier (+ 5,2 %).

La construction francilienne de logements représente un cinquième de la construction nationale. Quatre des huit départements franciliens enregistrent une augmentation du nombre de permis autorisés : l’évolution dans le Val-de-Marne et l’Essonne est proche de 20 % ; elle est plus mesurée (voisine de 6 %) dans les Hauts-de-Seine et la Seine-Saint-Denis. Quasi nulle dans les Yvelines et la Seine-et-Marne, l’évolution atteint - 16 % à Paris et - 30 % dans le Val d’Oise.

À l’exception de Paris (- 20 %), tous les départements franciliens connaissent une augmentation du nombre de logements mis en chantier ; l’augmentation la plus forte a lieu dans le Val d’Oise (+ 35 %) ; elle avoisine 20 % dans les Yvelines et le Val-de-Marne, et + 10 % dans les autres départements, à l’exception de l’Essonne, qui renoue néanmoins avec la croissance (+ 3 %).

Avec 52 000 logements autorisés (+ 8,9 %) et 45 200 logements commencés (+ 10,5 %), la Métropole du Grand Paris (MGP) reste très dynamique en autorisations et en ouvertures de chantier ; elle concentre 53 % des autorisations régionales accordées au cours des douze derniers mois et 55 % des ouvertures de chantier.