Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Brèves
 

La construction de logements en Île-de-France : Note de conjoncture trimestrielle du 4ème trimestre 2020

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 19 juillet 2021 (modifié le 23 septembre 2021)

Au niveau national, le nombre de logements autorisés en 2020 a reculé de 14 % (384 400) par rapport aux douze mois de l’année 2019 (448 800).

En Île-de-France, le nombre d’autorisations est également marqué en 2020 par la crise sanitaire : - 25 % entre 2019 et 2020 (61 700 en 2020). Cela s’inscrit dans une dynamique de baisse amorcée après un plafond historique atteint fin 2017 autour de 100 000 logements. Cette diminution touche tous les départements franciliens. C’est dans l’Essonne et le Val-de-Marne que la baisse est la plus importante, avec respectivement -37 % (5 300 autorisations) et -33 % (7 600 autorisations). Les départements des Yvelines et du Val-d’Oise enregistrent également un ralentissement, respectivement -30 % pour 6 700 autorisations et -27 % pour 5 800 autorisations. Puis viennent la Seine-Saint-Denis (-21 % pour 13 400 permis autorisés), les Hauts-de-Seine (-20 % pour 9 700 permis autorisés) et la Seine-et-Marne avec -19 % soit 10 200 autorisations. À Paris, la baisse est limitée à -6 % avec 2 900 autorisations.