Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner rubrique  desabonner rubrique
Transports, Routes
 

Les modes actifs en Île-de-France

N’utilisant pas d’énergie fossile, n’émettant aucun rejet atmosphérique et bénéfiques pour la santé, les modes actifs regroupent l’ensemble des modes de déplacement utilisant l’énergie musculaire (marche, vélo, trottinette etc). En 2010 à Paris, 51 % des déplacements automobiles et 40 % des trajets en deux-roues motorisées sont inférieures à 3 km. C’est pourquoi l’État place désormais les modes actifs au cœur des politiques de transport en zones urbaines ou péri-urbaines ainsi que dans le cadre du développement d’une mobilité intermodale.
 
 
Retour sur le Webinaire stationnement vélo en Île-de-France
Le 31 mai 2021, la DRIEAT, membre de la Cellule régionale France Mobilités, a organisé une conférence en ligne afin d’inciter les collectivités et entreprises privés de l’intérêt à s’engager dans la réalisation de stationnements vélo en Île-de-France. Environ 200 participants ont répondu présents regroupant des collectivités (communes, EPCI), des établissements publics (enseignement, hospitalier), des acteurs du logement (bailleurs sociaux notamment) ainsi que de services de l’Etat.
 
Webinaire - le stationnement vélo en Île-de-France
La DRIEAT, membre de la Cellule régionale France Mobilités, organise le 31 mai 2021, un webinaire sur le développement du stationnement vélo ainsi que les financements disponibles.
 
Pistes cyclables provisoires en Île-de-France : des cyclistes au rendez-vous des réalisations
La DRIEA a publié le bilan régional des pistes cyclables provisoires franciliennes pour la période de mai à octobre 2020. La crise sanitaire que nous connaissons ayant fortement perturbé le fonctionnement quotidien de notre société, et particulièrement les déplacements, cette démarche de création de pistes provisoires a été lancée lors du déconfinement pour que l’utilisation du vélo permettent une alternative aux transports en commun.
 
Déconfinement : favoriser la pratique du vélo, une alternative pour les franciliens
Le 14 mai 2020, Élisabeth Borne, Ministre de la transition écologique et solidaire s’est rendue à Evry-Courcouronnes (91), pour le lancement d’une Académie des métiers du vélo. Il s’inscrit dans un plan de 20 millions d’euros, annoncé le 30 avril dernier par la ministre, qui vise à inciter les Français à utiliser le vélo pour se déplacer. A l’échelle de Île-de-France, le vélo permettant une alternative sanitaire pour les déplacements et en complément de ce plan, l’État et les collectivités franciliennes, conjointement avec le collectif associatif Vélo Île-de-France ont organisés et préparés un projet de pistes cyclables provisoires, dispositifs légers et ajustables pour s’adapter aux besoins constatés.
 
Retour sur la matinée Vélo en Île-de-France
La DRIEA, conjointement avec la Préfecture de région Île-de-France, préfecture de Paris, a organisé, le 28 janvier 2020, une matinée d’informations sur le vélo et les initiatives franciliennes.
 
Favoriser la marchabilité pour améliorer l’état de santé des franciliens
La Direction régionale et interdépartementale de l’équipement et de l’aménagement d’Île-de-France (DRIEA) a engagé, en partenariat avec l’Agence régionale de santé d’Île-de-France (ARS IDF), une étude pour quantifier le lien entre l’aménagement du territoire, la pratique de la marche transport (ou marchabilité) et la santé.
 
Lancement du Plan vélo
Le Plan vélo a été présenté le vendredi 14 septembre, par Edouard Philipppe, François de Rugy et Elisabeth Borne. Il a pour objectif de tripler la part du vélo dans les trajets quotidiens (actuellement de 3%), pour atteindre 9% en 2024.
 
Mieux aménager pour mieux marcher : une clé pour améliorer notre santé.
La Direction Régionale et Interdépartementale de l’Équipement et de l’Aménagement d’Île-de-France a engagé en 2016, en partenariat avec l’Agence Régionale de Santé d’IDF (ARS), une étude s’intéressant aux liens entre l’aménagement du territoire, la pratique de la marche et la santé. L’objectif principal de cette étude était la production d’un « indicateur de marchabilité ».
 
Expérimentation de l’indemnité kilométrique vélo : plus de 1600 salariés concernés en Île-de-France
Frédéric Cuvillier a lancé le 2 juin 2014 avec le concours de l’ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) l’expérimentation de l’indemnité kilométrique : les entreprises participantes (3 en Île-de-France) mettent en place une indemnité kilométrique pour leurs employés se rendant au travail à vélo !