Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner rubrique  desabonner rubrique
La transition énergétique pour la croissance verte
 
 

La loi sur la transition énergétique pour la croissance verte trace la trajectoire collective d’une ambition sans précédent en faveur de la lutte contre le dérèglement climatique.


Tous les services sont appelés à se mobiliser fortement en faveur de ce chantier majeur en accompagnant les porteurs de projets et les collectivités en tant que partenaires, spécialement dans les domaines de l’énergie et plus largement de la transition énergétique et écologique (plans de rénovation énergétique de l’habitat, énergies renouvelables, solutions de transport économes en énergie, multi-modalité, économie circulaire…).

Tous les domaines d’action de la DRIEA sont concernés par les objectifs de ce nouveau modèle énergétique :

  • Le secteur du bâtiment qui constitue un gisement majeur d’efficacité énergétique à la fois dans la rénovation que la construction (enjeu direct sur le pouvoir d’achat des ménages)
  • Les règles d’urbanisme en faveur de la mise en œuvre de l’efficacité énergétique, de la lutte contre l’étalement urbain, de la réintroduction d’espaces verts en ville, de la lutte contre les îlots de chaleur, (vers une ville moins énergivore et plus agréable à vivre)
  • La mobilité (transports en commun de personnes, de marchandises, entretiens et exploitations routiers ) pour réduire la consommation d’énergie et améliorer la qualité de l’air
 
 
Mise en œuvre de la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte
Le 17 août 2015, la loi sur la transition énergétique pour la croissance verte a été promulguée. Ségolène Royal a tenu à une mise en œuvre rapide pour une France exemplaire lors de la COP 21 notamment. Depuis, de nombreuses mesures sont en vigueur, soit parce qu’elles étaient applicables dès le vote, soit parce que les décrets ont été publiés.
 
Insertion urbaine et paysagère des autoroutes dans le Grand Paris
50 ans après la création du réseau autoroutier, un changement de paradigme est nécessaire. L’autoroute se transforme, son exploitation est optimisée, son paysage et ses connexions au territoire évoluent ; elle devient une infrastructure ressources et plurielle, un support de la trame verte métropolitaine.
 
Rapport d’activité 2014-2015 des services régionaux de l’État en Île-de-France : les contribution de la direction régionale et interdépartementale de l’équipement et de l’aménagement Île-de-France (DRIEA IdF)
Le rapport d’activité 2014-2015 des services régionaux de l’État en Île-de-France dont la direction régionale et interdépartementale de l’équipement et de l’aménagement Île-de-France (DRIEA IdF), paru le 24 décembre 2015 dresse le bilan de deux ans d’actions passées au service de près de 12 millions de Franciliens pour appliquer les politiques publiques décidées par le gouvernement.
 
Innovation urbaine et villes durables : repères pour l’action
À l’appel d’Advancity, des experts représentant dix organisations engagées, à divers titres, dans des projets urbains, dont la DRIEA, le CEREMA, le Ministère de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie (MEDDE) et la Caisse des Dépôts se sont réunis pour partager les enseignements des "démonstrateurs" d’innovation imaginés ces dernières années ; ils ont produit un vademecum à l’intention de tous ceux qui sont appelés à concevoir ou assurer la maîtrise d’ouvrage d’opérations d’aménagement urbain voulues innovantes et sont confrontés aux difficultés de leur mise en œuvre.
 
Les territoires à énergie positive pour la croissance verte (TEPCV) en Île-de-France
Le 9 février 2015, la ministre de l’écologie et du développement durable a retenu 40 candidatures en Île-de-France à l’appel à projets "200 territoires à énergie positive pour la croissance verte (TEPCV)" lancé en septembre 2014.
 
Conférence environnementale : la feuille de route du gouvernement adoptée
La feuille de route qui découle de la conférence environnementale 2014 a vocation à lancer de multiples actions et initiatives nationales qui se concrétiseront d’ici la COP21 et se poursuivront au-delà. L’État s’appuiera sur cette feuille de route pour définir la déclinaison nationale de la contribution de l’Union européenne à l’accord universel sur le Climat qui devrait être signé à la Conférence Paris Climat 2015.
 
La mobilité durable en Île-de-France : processus actifs et actions concrètes
En partenariat avec la Région Île-de-France, l’IAU (Institut d’Aménagement et d’Urbanisme d’Île-de-France), la direction régionale Île-de-France de l’ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie), la DRIEE (Direction régionale et interdépartementale de l’environnement et de l’énergie) et le STIF, la DRIEA a élaboré une brochure "La mobilité durable en Île-de-France : processus actifs et actions concrètes" pour accompagner le plan de mobilisation des transports
 
Les données relatives aux réseaux de chaleur franciliens ouvertes au grand public
Le public et les collectivités ont désormais accès au système d’information géographique (SIG) dédié aux réseaux de chaleur en Île-de-France. La DRIEE et la DRIEA Île-de-France fournissent ces données collectées entre 2010 et 2012 dans le cadre des études préalables à l’élaboration du Schéma Régional du Climat, de l’Air et de l’Énergie (SRCAE).
 
Remise des prix du concours CUBE 2020
La DRIEA est la première administration à participer Concours Usages et Bâtiments Efficace (CUBE 2020 dans la catégorie « Bâtiment Public ». elle obtient ainsi la médaille de bronze qui sera remise en présence de Ségolène Royal le 11 octobre.
 
Restitution de la démarche « Bâtiments durables franciliens »
Inscription à la restitution de la 2e phase des travaux de la démarche « Bâtiments durables franciliens ». Cette réunion aura lieu le jeudi 22 septembre 2016 de 9h15 à 12h30 Agence parisienne du climat.
 
Mobilisation des collectivités pour la transition énergétique en Île-de-France
Le Préfet de la Région Île-de-France, l’ADEME et le président du Conseil Régional ont signé un courrier adressé aux collectivités, pour les engager à se mobiliser dans la dynamique de transition énergétique en rappelant les outils à disposition et les appels à projet.
 
La transition énergétique : l’Assemblée nationale a adopté le projet de loi
La transition énergétique est une priorité majeure pour notre pays. Elle doit permettre de renforcer la compétitivité des entreprises, d’améliorer notre indépendance énergétique, de diminuer les impacts sur l’environnement et sur la santé et surtout d’améliorer le pouvoir d’achat des ménages, en réduisant leur facture énergétique.
 
Réussir la transition énergétique pour la croissance verte
Le projet de loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte et les plans d’action qui l’accompagnent donnent à chacun - citoyens, entreprises, territoires - un mode d’emploi pour agir et pour créer les 100 000 emplois de la croissance verte tout en protégeant notre planète contre les dégâts du réchauffement climatique.
 
L’éco-conditionnalité au service de la rénovation énergétique des logements
Sylvia Pinel et Ségolène Royal ont signé, le 16 juillet 2014, un décret permettant l’entrée en vigueur du dispositif d’éco-conditionnalité pour les aides destinées aux travaux d’amélioration de la performance énergétique.
 
La transition énergétique pour la croissance verte : le site participatif



Partagez vos initiatives, donnez votre avis !

Engager le pays dans la voie d’une croissance verte, pour lutter contre le réchauffement climatique, réduire la facture énergétique de la France et créer des emplois durables : telle est l’ambition du nouveau modèle énergétique français.

 
Ségolène Royal présente à Berlin le nouveau modèle énergétique français et mise en ligne d’un site internet participatif
Ségolène Royal a participé à Berlin, le 14 juillet 2014, à une réunion ministérielle sur le changement climatique dite "dialogue de Petersberg". Conviée par la chancelière allemande Angela Merkel et le président péruvien Ollanta Humala, la ministre de l’Ecologie, a présenté le projet de loi de programmation pour un nouveau modèle énergétique français.
 
Les grands axes du nouveau modèle énergétique français
Lors du conseil des ministres du 18 juin 2014, Ségolène Royal a présenté les grands axes du projet de loi de programmation pour la transition énergétique transmis au Parlement en juillet, ainsi que les actions qui la mettent concrètement en œuvre.