Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Transports, Routes

Lauréats de l’Appel à Projets « Fonds mobilités actives - Continuités cyclables » du Plan Vélo

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 25 septembre 2019 (modifié le 26 septembre 2019)

Le « Plan Vélo et mobilités actives », annoncé le 14 septembre 2018 par le Premier ministre a fixé comme objectif de tripler la part modale du vélo d’ici 2024. Dans ce cadre, un Fonds « Mobilités actives – continuités cyclables », doté de 350 millions d’euros pour tout le territoire, a été créé. L’appel à projets « Fonds mobilités actives – continuités cyclables », lancé le 13 décembre 2018, s’inscrit dans cette démarche, avec aujourd’hui 152 projets retenus sur l’ensemble du territoire, dont 11 en Île-de-France.

Sous la tutelle de la coordination interministérielle pour le développement de la marche et de l’usage du vélo (CIDUV), la Direction régionale et interdépartementale de l’équipement et de l’aménagement (DRIEA), en lien avec les Directions départementales des territoires (DDT) de grande couronne (77 ; 78 ; 91 ; 95), est chargée d’appuyer les porteurs de projets, en collaboration avec le CEREMA.

©Terra MTES

Retour sur le Plan Vélo

Le Plan Vélo vise à tripler la part modale du vélo dans les déplacements du quotidien d’ici 2024 (de 3 à 9 %). Pour y parvenir, il s’articule autour de quatre grandes orientations : la sécurisation des déplacements à vélo, la lutte contre le vol, la mise en place d’un cadre incitatif notamment fiscal, et la promotion d’une véritable culture du vélo.

Parmi les mesures clés du plan, le Gouvernement avait annoncé la mobilisation inédite de 350 millions d’euros pour la création d’un « fonds mobilités actives » consacré au cofinancement, par l’État et des collectivités, d’infrastructures cyclables. Ce fonds permettra la résorption de discontinuités d’itinéraires cyclables (franchissements de gares, d’autoroutes, etc.), qui pénalisent la sécurité et la qualité du trajet des cyclistes. Il s’inscrit dans la programmation des infrastructures du projet de loi d’orientation des mobilités.

Dans ce cadre, le ministère de la Transition écologique et solidaire a lancé le 13 décembre 2018 l’Appel à projets « Fonds mobilités actives - Continuités cyclables » afin d’identifier les projets dans les territoires éligibles à ce financement.

Le 14 septembre denier, 1 an après le lancement du Plan Vélo, Élisabeth Borne, ministre de la transition écologique et solidaire et Jean-Baptiste Djebbari, secrétaire d’État en charge des transports, ont annoncé les 152 premiers projets retenus dans le cadre de l’appel à projets. Avec 275 dossiers déposés par 170 porteurs de projet, le résultat de cet appel à projets confirme l’engagement des territoires dans la mise en place d’infrastructures pour le vélo.

Les 152 dossiers lauréats, couvrant 111 territoires, bénéficieront d’une aide totale de 43,7 millions d’euros de subventions, pour la réalisation de projets d’aménagement cyclables variés.

Twitter @Elisabeth_Borne

Lauréats de l’appel à projets en Île-de-France

En Île-de-France, 11 projets, soutenus pas les Préfets de Région et de Département, sont lauréats pour cette année sur les 18 dossiers franciliens déposés. Les résultats apparaissent cohérents au regard de la qualité des dossiers présentés et du soutien dont ils ont bénéficié :

  • Création d’une passerelle piéton/cycle pour le franchissement de la Seine entre les communes de Carrières-sous-Poissy et Poissy (78)
  • Création d’une passerelle dédiée aux circulations douces à Noisy-le-Roi (78)
  • Les allées de Neuilly-sur-Seine (92)
  • Aménagement des ponts Mandela entre les communes d’Ivry-sur-Seine et Charenton-le-Pont (94) et création d’une liaison douce en rive droite
  • Création d’une « voie verte » sur la RD101 à Bonneuil-sur-Marne et Limeil-Brévannes (94)
  • Bois des Copistes : création d’une piste cyclable à Montigny-lès-Cormeilles
  • (95)
  • Passerelle des Louvresses à Gennevilliers (92)
  • Pont de Nogent à Nogent-sur-Marne (94)
  • Passage inférieur cyclable sous la RD 28 à Sagy (95)
  • Piste cyclable sur la RD82 à Cesson (77)
  • Piste cyclable Petit Robinson à Jouy-en-Josas (78)

Ces projets franciliens bénéficieront de plus de 9 millions d’euros de subventions.