Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Informations agents
 

Le DRIE@nouvelles vous accompagne - n°5

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 28 avril 2020 (modifié le 29 avril 2020)

Le covid-19

  • Retrouver tous les messages d’information de la DRIEA et l’attestation sur l’internet DRIEAaccessible à tous.
    S’informer sur le site du gouvernement et surle site du ministère de l’Intérieur avec notamment une nouvelle attestation numérique en ligne à compter lundi 6 avril.
    Un numéro vert 0 800 130 000 répond à vos questions sur le Coronavirus 24h/24 et 7j/7

  • Le gouvernement a annoncé le lundi 13 avril la prolongation du dispositif de confinement jusqu’au 11 mai. Les modalités de reprise d’activité dans le cadre du déconfinement sont à l’étude, en liaison avec les modalités en cours de définition au niveau ministériel et régional, elles feront l’objet d’une présentation auprès des représentants du personnel en CHSCT début mai, et vous seront communiquées. Cette semaine, un message d’Info Direction vous sera adressé pour vous donner les premières grandes lignes de la stratégie de déconfinement qui sera progressif et prendra en compte les situations de chacun.

  • La crise sanitaire que nous traversons constitue une situation exceptionnelle qui modifie nos modes de vie et de travail. Après quatre semaines de confinement, la direction avec l’appui du service social régional souhaite vous donner la parole pour recueillir votre ressenti et partager l’expérience de chacun d’entre vous.
    Dans ce cadre, nous vous invitons à répondre au questionnaire anonyme en ligne, disponible jusqu’au mercredi 29 avril inclus.
    Les résultats feront l’objet d’une analyse afin d’améliorer les mesures de prévention et d’accompagnement mises en place et de préparer le processus progressif de dé-confinement, et donneront lieu à une restitution.

Des équipes mobilisées pour la continuité d’activité

La commande publique : le bureau des marchés du secrétariat général avec l’équipe de Nadia Rogowski Daldalian, et le pôle des marchés publics de la DiRIF avec l’équipe de Maggy Desplan

La commande publique est particulièrement impacté par les conséquences de la crise sanitaire liée au COVID 19 tant sur l’exécution des marchés publics que sur les consultations en cours.

L’ état d’urgence sanitaire implique, en effet, la mise en œuvre de mesures qui impactent l’activité économique et l’organisation de travail des opérateurs économiques.

Une activité impactée en terme d’accompagnement et de soutien aux services.

La situation a nécessité, tant de la part du bureau des marchés de Miollis que du pôle marchés de Créteil, de la réactivité pour un accompagnement quotidien des services de la DRIEA IdF en amont et en aval des procédures de marché ainsi qu’une veille attentive sur l’arsenal juridique mis en place par les pouvoirs publiques pour soutenir l’activité économique et répondre aux difficultés rencontrées par les entreprises.

Ainsi, une fiche d’instruction a été communiquée aux services le 26 mars identifiant les points d’ajustement possible afin d’assurer la continuité de l’activité tout en tenant compte des difficultés auxquelles se trouvent confrontés les acteurs de la vie économique au regard notamment de la mise en œuvre de l’ ordonnance n° 2020-319 du 25 mars 2020 portant diverses mesures d’adaptation des règles de procédure et d’exécution des contrats publics pendant la crise sanitaire née de l’épidémie de Covid-19.
S’agissant de l’exécution des marchés en cours, les services marché ont connu un afflux assez conséquent d’interrogations de la part des services prescripteurs, en particulier au sein de la DiRIF. Ils ont dû se mobiliser rapidement sur les demandes d’arrêts de chantiers dans un premier temps et doivent, dorénavant, préparer la reprise d’activité en prévoyant la mise en œuvre des mesures sanitaires adaptées et inédites imposées par le contexte, tandis que les questions juridiques liées à l’indemnisation des entreprises pour leurs pertes d’exploitation restent à traiter. De la même façon, des avenants sont en préparation afin de permettre d’augmenter le montant des avances dues aux entreprises en vue de soutenir financièrement leurs trésoreries ou encore d’acter la mise en place de mesures sanitaires qui impactent les conditions d’exécution des marchés.

En amont, la majorité des consultations actuellement en cours fait l’objet d’un report de la date limite de réception des offres : 2 consultations sur les 6 actuellement en cours pour lesquelles la date limite de réception des plis a été reportée, 1 pour le service des politiques de l’immobilier et du bâtiment (SPIB) et 1 pour le secrétariat général auxquels s’ajoutent également 9 reports de délai pour les consultations DiRIF.

Une organisation soutenue par la dématérialisation, les outils bureautiques et les possibilités de télétravail.
L’ensemble des agents des services "marché" de Miollis et de Créteil est en télétravail avec une répartition des missions qui permet d’assurer assez sereinement la continuité des activités liées à la commande publique dont l’instruction et la mise en ligne de nouvelles consultations ainsi que le conseil aux services prescripteurs. Le recours à l’audioconférence permet de maintenir le fonctionnement des commissions de marchés publics (CDMP) afin de ne pas pénaliser les services dans le respect de leurs échéanciers.

Le bureau des marchés de Miollis et le pôle marchés de Créteil entretiennent une collaboration de travail étroite par messagerie et/ou par téléphone.

En terme d’organisation, la dématérialisation largement déployée en matière de commande publique via notamment l’accès à la plateforme PLACE, a permis de maintenir une activité normale sans impact majeur sur la continuité du service sauf à identifier un flux inhabituel de questions de la part des opérateurs économiques notamment sur le devenir des consultations en cours.

Actualités des services et des missions

Comment le télétravail est devenu normal, et le bureau infiniment plus désirable.

Un témoignage de Suzanne LECROART, responsable du service de l’urbanisme et du bâtiment durables (SURBA) de l’unité départementale du Val de Marne (UD 94)

Le service urbanisme et bâtiment durables de l’UD 94 était plutôt très sensibilisé au télétravail, dans la mesure où 1 agent sur 3 était déjà dans cette situation au moins un jour par semaine avant le confinement. Les demandes en cours ont été accélérées pour 3 nouveaux agents, qui ont pu être équipés juste avant la fermeture de leurs frontières domestiques.

Toutefois, la plupart des agents en télétravail était aussi concerné par la fermeture des écoles, et le fort taux d’équipement n’a pas épargné au service un fort taux d’autorisation d’absence… les agents équipés et disponibles se sont donc organisés bon an mal an pour poursuivre le travail, avec les dossiers emportés.

Des navettes physiques ou virtuelles (transmission d’éléments numérisés) viennent alimenter les travailleurs à distance, en reposant sur les quelques cadres bénéficiant de l’autorisation dérogatoire de déplacement professionnel, venus parer aux urgences de courrier et d’arrosage de plantes.

A noter : ceci permet aussi à certains d’échapper la conscience tranquille au fardeau de la continuité scolaire, laissant leur conjoint pour une fois gérer seul les questions de la symétrie axiale, des déterminants dans le groupe nominal ou des rapports entre liberté et travail selon Marx.

Les équipes maintiennent le lien : elles se rencontrent virtuellement par les réseaux sociaux, par télé ou visio conférence.

Le travail en réseau métier, ou la diffusion en direct du feuilleton des délais

Le réseau URBAM 94, réunit tous les trimestres les services urbanisme des collectivités du Val-de-Marne instructrices de l’application du droit des sols (ADS). Depuis le début du confinement, ses membres ont pu constater une nette et soudaine accélération des échanges par courriel.

En effet, un feuilleton hebdomadaire tient en haleine l’ensemble des services : des ordonnances publiées chaque jeudi viennent impacter leur cadre de travail, de façon plus ou moins joyeusement imprévisible. En matière de délais d’instruction notamment, ce fut trois pas en avant avec l’ordonnance du 25 mars (délais suspendus jusqu’au 24 juin), puis un pas en arrière avec celle du 15 avril (la reprise des délais aura finalement lieu le 24 mai)… et les adaptations continuent !

Une rencontre du réseau était prévue le jeudi 23 avril, accueillie par la commune de Limeil-Brevannes. Celle-ci est finalement décalée d’une semaine, et aura lieu pour plus de confort chez chacun des membres, par visio-conférence. A l’ordre du jour : un point d’actualité sur le dernier état du droit, et des échanges de bonnes idées pour continuer à délivrer des permis en jonglant avec les ressources peu disponibles dans cet environnement mouvant.

Nous constatons que le fonctionnement en réseau permet à chaque service davantage de résilience, et apporte à chacun un soutien moral bien appréciable en ces temps de confinement.

Les bonnes pratiques du télétravail : La double authentification

Pour renforcer la sécurité numérique et contrer les cyber-attaques des hackers plus fréquentes dans le contexte de la crise sanitaire COVID-19, il est conseillé d’activer la double authentification.

En effet, lorsque vous devez accéder aux différentes applications mises à votre disposition, le mode d’authentification identifiant/mot de passe n’est pas assez sécurisé en situation de télétravail pour certains usages. Une personne malveillante qui aurait accédé à votre insu à votre identifiant/mot de passe pourrait se connecter depuis l’internet sans que les contrôles mis en place puissent garantir qui utilise votre identifiant/mot de passe.

Pour limiter ce risque, certains agents en télétravail disposent d’une carte agent de l’État (CAE) permettant de réaliser une authentification forte.

Mél dispose de la fonctionnalité de double authentification permettant de renforcer la sécurité lorsque vous accédez à l’interface webMél depuis Internet en exigeant « une seconde vérification » en plus de votre mot de passe. En voici le mode opératoire sur l’extranet d’administration centrale (nom d’utilisateur : intraportail - mot de passe : extra.CIM - à ne pas diffuser hors de la sphère ministérielle)

RH

Mobilité

Compte tenu du contexte sanitaire, le PM 104 peut être rempli et signé électroniquement, par l’agent et les services d’origine et d’accueil.
La notice d’utilisation du PM 104 qui a été mise à jour pour prendre en compte cette possibilité de signature électronique.
A noter que, lorsque le PM 104 est renseigné électroniquement, il existe une difficulté technique pour saisir le classement du service d’accueil dans la case afférente. Pour contourner cette anomalie nous vous proposons de saisir le classement dans la zone « Motif » du PM 104. Le SG/ BERH reste à votre disposition.

La liste des poste sur l’application Mobilité accessible sur internet.

Formation en ligne

Avec

Sécurité sociale et mutuelle

Les mesures exceptionnelles de la MGEN

Les BRH de proximité restent à votre écoute

+ DRIEA /SG (Secrétariat Général) sg.driea-if@developpement-durable.gouv.fr

+ UD75/MAPL (Mission d’Appui au Pilotage Local) mapl.udea75.driea-if@developpement-durable.gouv.fr

+ UD92/MAPL (Mission Appui au Pilotage Local) mapl.ud92.driea-if@developpement-durable.gouv.fr

+ UD93/BRL/CRH (Conseil Ressources Humaines) crh.brl.ud93.driea-if@developpement-durable.gouv.fr

+ UD94/D (Direction) d.ud94.driea-if@developpement-durable.gouv.fr

+ DiRIF (Secrétariat Général délégué) sg-dirif.driea-if@developpement-durable.gouv.fr

Ressources

Le service social régional à votre écoute

La période de confinement représente pour tous une situation exceptionnelle qui perturbe nos modes de travail et nos modes de vie. Voici quelques suggestions de relaxation ou méditation pour vous détendre.

Et si on en profitait pour se cultiver un peu plus ?

Le coin des enfants et des parents

Coronavirus : il existe des gestes simples pour vous protéger et protéger votre entourage
Coronavirus : il existe des gestes simples pour vous protéger et protéger votre entourage
  • Se laver les mains très régulièrement
  • Tousser ou éternuer dans son coude
  • Utiliser des mouchoirs à usage unique
  • Saluer sans se serrer la main, éviter les embrassades