Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Transports, Routes

Le gouvernement et 15 territoires s’engagent ensemble pour le déploiement de Zones à Faibles Émissions d’ici 2020

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 10 octobre 2018 (modifié le 24 octobre 2018)

François de Rugy, ministre d’État, ministre de la Transition écologique et solidaire, et Élisabeth Borne, ministre chargée des transports ont présenté, le lundi 8 octobre, avec les élus de 15 villes et métropoles particulièrement touchées par la pollution atmosphérique, les engagements communs entre l’État et les collectivités locales pour déployer les Zones à Faibles Émissions (ZFE).

Carte des 15 territoires qui s'engagent aujourd'hui à déployer ou à renforcer une première ZFE d'ici fin 2020
Carte des 15 territoires qui s’engagent aujourd’hui à déployer ou à renforcer une première ZFE d’ici fin 2020
  • Métropole Rouen Normandie
  • Métropole du Grand Paris
  • Paris
  • Eurométropole de Strasbourg
  • Clermont Auvergne Métropole
  • Saint-Étienne Métrople
  • Grand Lyon
  • Grenoble Alpes Métropole
  • Toulouse Métropole
  • Montpeliier Méditerranée Métropole
  • Métropole Aix-Marseille Provence
  • Métropole de Toulon Provence Méditerranée
  • Fort-fr-France

Le Ministère de la Transition écologique et solidaire avait lancé en 2015 un appel à projets "Villes respirables en 5 ans", afin d’engager les élus dans une politique de reconquête de la qualité de l’air. Lauréate de cet appel à projets, la Métropole du Grand Paris pilote la mise en place d’une ZFE en Île-de-France à l’échelle de l’A86, via une convention partenariale. Elle invite les communes sur ce périmètre à s’engager ensemble pour le déploiement à l’horizon 2020.
Cette convention bénéficie du soutien financier de l’ADEME et d’un appui technique des services déconcentrés d’Île-de-France, plus particulièrement de la part de la Direction régionale et interdépartementale de l’équipement et de l’aménagement, et de la Direction régionale et interdépartementale de l’environnement et de l’énergie.

L’appui de la DRIEA se concrétise par son expertise et son ingénierie du trafic sur le réseau routier national non-concédé francilien ; par l’utilisation de Modus, outil permettant la modélisation du trafic dans les transports en communs et sur les routes ; ainsi qu’une expertise réglementaire sur les modalités de mise en œuvre de la ZFE.

Pour rappel
Les Zones à Faibles Émissions (ZFE) sont des zones dont l’accès est réservé aux véhicules les moins polluants, sur la base du système de vignettes Crit’air. La mise en place d’une ZFE est décidée par les collectivités locales, qui en définissent les critères de leur choix : la délimitation géographique, les catégories et classes de véhicules concernés, les modalités horaires, la progressivité des règles dans le temps et les dérogations octroyées.
Pour en savoir plus, consultez le Communiqué de presse (format pdf - 322.6 ko - 24/10/2018) et le Dossier de presse (format pdf - 4.6 Mo - 24/10/2018) , 08/10/2018, du Ministère.