Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner rubrique  desabonner rubrique
Transports, Routes
 

Le Schéma Directeur d’Accessibilité (SDA) en Île-de-France

La loi n° 2005-102 du 11 février 2005 pour l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées a créé pour les propriétaires ou gestionnaires des gares de voyageurs et les opérateurs du système de transport ferroviaire l’obligation de rendre accessible la chaîne du transport. Cette loi a été complétée par l’ordonnance du 26 septembre 2014, instaurant les agendas d’accessibilité programmée.

Le Schéma Directeur d’Accessibilité en Île-de-France a été adopté en 2009 par le Conseil du STIF. Il prévoit des efforts financiers évalués à 2 milliards d’euros jusqu’en 2018 pour la mise aux normes du réseau ferré (travaux dans les gares) et du réseau routier (aménagement des points d’arrêts). 207 gares du groupe public ferroviaire sur les 390 qui composent le réseau ferré francilien sont concernées par le SDA régional. Sur ces 207 gares, 143 sont à rendre accessibles, pour un coût total des études et des travaux de 1,454 milliards d’euros.
Les travaux effectués dans ce cadre avancent à un rythme soutenu, puisque fin 2016 ce sont déjà 77 gares qui ont été rendues accessibles grâce aux 376 millions d’euros engagés.

À la demande du secrétaire d’État chargé des Transports, de la Mer et de la Pêche, le groupe SNCF a déposé le schéma directeur d’accessibilité – agenda d’accessibilité programmée (SDA Ad’AP), relatif aux services ferroviaires nationaux, le 25 septembre 2015.
Après les consultations et avis des différentes instances concernées, le secrétaire d’État a validé le SDA Ad’AP relatif aux services ferroviaires nationaux par arrêté du 29 août 2016. Les délais de sa mise en œuvre court sur une période de trois fois trois ans.

Neuf gares sont concernées par le SDA Ad’AP relatif aux services ferroviaires nationaux en Île-de-France. Parmi elles, sept figurent également au SDA régional, cinq ayant une interface avec le SDA Ad’AP national.

Ce programme de mise en accessibilité (mise aux normes des hauteurs de quais, de l’éclairage, de la signalétique, aménagements liés au matériel Transilien – SDA Île-de-France, aménagement complémentaires divers…) représente un montant total de 110 millions d’euros en Île-de-France.