Haut de page

Logo préfècture région

 Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte
Aménagement, Urbanisme

Contenu

 

Les enjeux de l’aménagement durable en Île-de-france

L’Île-de-France, première région de France sur le plan économique et démographique

  • 18 % de la population française (11,7 millions d’habitants)
  • 2 % du territoire nationale
  • 28 % du produit intérieur brut national
  • 22 % des emplois.

Une population très inégalement répartie

La répartition de la population d’Île-de-France est très inégalement répartie entre le centre et la périphérie, avec une population concentrée dans la partie centrale de l’Île-de-France.

Un poids économique déterminant pour les emplois nationaux

En 2009, elle comptait 6 millions des 27 millions d’emplois déclarés en France, soit près du quart du total.

Des projets d’aménagement et de développement nombreux et stratégiques

Les projets d’aménagement et de développement sont nombreux en Île-de-France comme le Grand Paris, d’un coût de 25,5 milliards d’euros, d’une importance stratégique,dans plusieurs domaines :développement-durable, emploi, logements, transport.
(Source : INSEE 2009 / Société du Grand Paris)

La direction régionale et interdépartementale de l’équipement et de l’aménagement (DRIEA) : promotrice d’une politique de développement durable qui privilégie l’aménagement équilibré, solidaire et économe du territoire.

Elle décline la politique de l’État en matière d’aménagement des territoires à l’échelle de l’Île-de-France, en intégrant les objectifs de la transition énergétique et en participant à l’expertise du Grand Paris.

 
 
La répartition des emplois en Île-de-France : un élément à prendre en compte pour améliorer les conditions de déplacement

Par la réalisation de cette étude, la DRIEA IF (Direction régionale interdépartementale de l’équipement et de l’aménagement) s’est interrogée sur l’impact possible de la répartition des emplois en Île-de-France sur les conditions de déplacement. Ce rapport prolonge le bilan des études de trafic à l’horizon 2030 pour le Grand Paris Express, publié en 2012 par a Direction régionale et interdépartementale de l’équipement et de l’aménagement de l’État. Ces études avaient montré que l’offre nouvelle de services de transport en commun permettrait d’améliorer la desserte du territoire mais ne suffirait pas à résoudre tous les problèmes de déplacement en Île-de-France. Le présent rapport rend compte des tests de sensibilité de la demande de déplacement réalisés sur la répartition des emplois.

 
 

Pied de page

Site mis à jour le 23 février 2017
Plan du siteContactez-nousMentions légales | Authentification | Flux RSS