Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Transports, Routes

Les péniches de grand gabarit pourront rallier Bray à Nogent

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 25 mai 2016

Jean-François Carenco, préfet de la région d’Île-de-France, préfet de Paris, a réuni, jeudi 19 mai, le comité de pilotage de la mise à grand gabarit de la liaison fluviale Bray-Nogent, composé des représentants de l’État, des collectivités et de Voies navigables de France (VNF), maître d’ouvrage de l’opération.

Un projet ambitieux au profit de l’économie régionale

Le projet Bray-Nogent étendra le réseau navigable à grand gabarit de la liaison fluviale du bassin de la Seine. Il s’agit d’aménager un tronçon de 27 km à partir de Bray-sur-Seine (Seine-et-Marne) de telle sorte que des péniches à grand gabarit puissent accéder aux ports de Nogent-sur-Seine (Aube).

Ce projet qui s’inscrit dans le cadre plus large de la liaison Seine-Escaut, doit ainsi permettre de relier l’Aube aux ports de Paris, du Havre, de Rouen et du nord de l’Europe, et offrir, ainsi, des nouveaux débouchés pour l’exportation de céréales et de granulats de la région Grand-Est.

Tracé du projet Bray-Nogent en grand format (nouvelle fenêtre)
Tracé du projet Bray-Nogent

Un projet qui progresse bien

Cette réunion avait pour objectif de présenter aux participants l’état d’avancement des études du projet, son calendrier ainsi que le financement de cette phase d’études.

Le préfet a rappelé les enjeux économiques et territoriaux de ce projet d’infrastructure fluviale et la nécessité de converger collectivement pour permettre sa mise à l’enquête puis sa réalisation dans les délais prévus.

Le comité de pilotage a non seulement permis de fixer une feuille de route claire et partagée mais aussi de confirmer l’avancement du projet et l’engagement financier des différents partenaires jusqu’à la déclaration d’utilité publique prévue pour 2019. VNF a ainsi désigné le 5 février 2016 le maître d’œuvre en charge de concevoir l’architecture du projet, d’établir l’ensemble des demandes réglementaires liées à l’opération et de suivre le bon déroulement des travaux.

L’enquête publique, préalable à la déclaration d’utilité publique, doit se dérouler en 2018.

Une nouvelle réunion de ce comité de pilotage sera organisée cet automne. Elle permettra de s’assurer du bon déroulement de cette phase d’études, préalable aux travaux.