Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner rubrique  desabonner rubrique
Transports, Routes
 

Mobilité urbaine

En Île-de-France, la multiplicité des réseaux et des modes de déplacements créent un environnement complexe dans un territoire en pleine mutation. Repenser le système de transports dans sa globalité pour répondre aux attentes des franciliens est donc nécessaire. Les enjeux actuels et futurs amènent la région à repenser sa politique de transports et à favoriser les transports peu émetteurs d’énergie fossile et accessibles au plus grand nombre. Par ses moyens, ses études et son expertise, la direction régionale et interdépartementale de l’équipement et de l’aménagement (DRIEA) accompagne les collectivités locales pour développer le réseau francilien de transport en commun et favoriser les modes actifs tout en permettant l’émergence de nouvelles mobilités. Ainsi, dans le cadre du Contrat Plan État Région (CPER) 2015-2020, l’État investit à hauteur 1,4 millions d’euros dans la modernisation et le développement des infrastructures de transport en Île-de-France.
 
 
Effets sur le réseau routier francilien de l’organisation d’un grand evenement
La candidature française à l’Exposition Universelle de 2025 a porté l’ambition d’accueillir sur le site de Paris Saclay 33,4 millions de visiteurs pendant 6 mois. Dans le cadre d’une étude multi-mode, multi-échelle et partenariale de la desserte du site, la DRIEA a mis en œuvre une méthode de modélisation de ses effets sur le trafic routier, à partir d’un modèle de déplacements à 4 étapes, initialement non conçu pour de tels événements.
 
Étude d’impact de la mise en place d’une Zone d’Action Prioritaire pour l’Air sur le trafic routier
Une ZAPA (Zone d’Action Prioritaire pour l’Air) est un dispositif expérimental, défini par la loi Grenelle 2.
Édition novembre 2012
 
EGT 2010 : mobilité selon les modes, profils de population et départements
Réalisées dans le cadre de l’OMNIL par la DRIEA,le STIF, et l’IAU d’Ile-de-France, les fiches de l’EGT abordent synthétiquement la question de la mobilité selon différents points de vue à partir des données de l’EGT 2010.
Édition janvier 2013
 
EGT 2010 : Motorisation et usage de la voiture en Île-de-France
Réalisée à partir des données de l’enquête globale transport 2009-2011, cette étude présente une analyse détaillée de l’utilisation de l’automobile par les Franciliens et de son évolution au cours des trente-cinq dernières années.
 
Comment les Franciliens se déplacent-ils pour réaliser leurs achats ?
Les déplacements pour achats en Île-de-France sont étudiés selon deux critères : l’offre commerciale du lieu de résidence (des niveaux de services contrastés entre les trois couronnes franciliennes impliquant des modes de déplacements différenciés) et le profil des consommateurs (des comportements variables selon le genre, l’âge et la typologie des ménages).
 
Étude sur le report modal via les parcs-relais en Île-de-France à l’Horizon du Grand Paris Express
La DRIEA a engagé une étude exploratoire visant à établir un état des lieux du report modal des véhicules légers (VL) sur les transports en commun (TC) au sein des pôles d’échanges franciliens, notamment dans la perspective de la mise en service du Grand Paris Express.
 
La ZFE entre en vigueur dans la Métropole du Grand Paris à compter du 1er juillet
Le 1er juillet prochain, la Zone à Faibles Émissions (ZFE) entrera en vigueur sur le territoire de la Métropole du Grand Paris. Dans cette zone, les véhicules les plus polluants ( Crit’air 5 et non classés) n’auront plus le droit de circuler. Les premières communes volontaires situées dans le périmètre intra A86, appliqueront cette mesure sur leur territoire, après signature de l’arrêté de circulation par les maires.
 
Le gouvernement et 15 territoires s’engagent ensemble pour le déploiement de Zones à Faibles Émissions d’ici 2020
François de Rugy, ministre d’État, ministre de la Transition écologique et solidaire, et Élisabeth Borne, ministre chargée des transports ont présenté, le lundi 8 octobre, avec les élus de 15 villes et métropoles, très touchées par la pollution atmosphérique, les engagements pour déployer les ZFE.
 
EGT H2020 - les premiers résultats
La nouvelle Enquête Globale Transport (EGT H2020) en cours de réalisation portera sur la période 2018-2022, avec pour objectif de passer d’une photographie de la mobilité des Franciliens tous les 10 ans à un recueil en continu sur le principe du recensement de la population. Les premiers résultats de la nouvelle EGT, pilotée par Île-de-France Mobilités, et co-financée par la DRIEA (Etat) ont été publiés par l’Observatoire de la mobilité en Île-de-France (OMNIL).