Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Aménagement, Urbanisme

Où se construisent les nouveaux logements en Île-de-France ?

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 13 avril 2018 (modifié le 16 avril 2018)

Le schéma régional de l’habitat et de l’hébergement (SRHH) fixe les objectifs à atteindre en matière de production et d’amélioration du parc de logements pour chaque intercommunalité francilienne, dont la Métropole du Grand Paris.
Le préfet d’Île-de-France a arrêté le SRHH le 19 décembre 2017.

En moyenne annuelle, sur la période 2013-2017, le nombre estimé de logements autorisés s’élève à 78745, soit environ 17000 de plus par an que sur la période 2008-2012 et environ 28000 de plus par an que sur la période 2003-2007.

Ce bilan présente les résultats constatés de la production de logements de manière territorialisée, ce qui nécessite de recourir à des données qui ne sont stabilisées qu’à mi-2017 pour l’instant.
Un bilan à fin 2017 sera produit à l’automne 2018.

Ces résultats sont présentés selon les 3 grands territoires de référence identifiés par le SRHH : la Métropole du Grand Paris (MGP), les autres intercommunalités appartenant à l’unité urbaine de Paris, et celles hors de cette unité urbaine.
Entre mi-2016 et mi-2017, les objectifs y sont atteints respectivement à 123%, 138% et 154%.

Pour la MGP, des objectifs seront fixés pour les 12 territoires par le futur plan métropolitain de l’habitat et de l’hébergement (PMHH).
Seuls les volumes sont présentés de manière détaillée.
Pour l’unité urbaine de Paris (hors MGP), 15 intercommunalités sur 16 atteignent leur objectif, et pour la plupart, le dépassent.

En dehors de l’unité urbaine de Paris, les résultats des 10 intercommunalités qui participent pour moitié à l’objectif de ce territoire de référence sont présentés. À mi-2017, chacune atteint son objectif annuel (seules 4 d’entre elles y parvenaient à mi-2016).

Atteinte des objectifs logement par EPCI à mi-2017

L’effort régional est massivement porté par l’unité urbaine de Paris dont la Métropole du Grand Paris, avec une baisse observée par rapport aux douze mois précédents dans la partie sud de l’unité urbaine.

Evolution du nombre de logements autorisés par EPCI


Télécharger :