Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Aménagement, Urbanisme

Projet de Schéma Régional de Coopération Intercommunale (SRCI) : lancement de la première étape de concertation

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 29 août 2014

  Le schéma régional de coopération intercommunale

Le SRCI vise à construire dans la zone dense de l’Ile de France, autour de la Métropole du Grand Paris, de grands territoires structurants de nature à pouvoir porter des projets de développement et d’aménagement d’envergure : tous les Établissements Publics de Coopération Intercommunale des départements de l’Essonne, de Seine-et-Marne, du Val-d’Oise et des Yvelines, dont le siège se situe dans l’unité urbaine de Paris, devront ainsi former des ensembles d’au moins 200 000 habitants, sauf dérogation.

  La Commission régionale de coopération intercommunale

La Commission régionale de coopération intercommunale est composée d’élus de ces quatre départements, ainsi que des représentants de l’État dans ces mêmes départements. Elle comporte 84 membres, dont 79 membres élus, représentants des maires, des structures intercommunales et des conseils généraux, ainsi que du conseil régional.

  Un projet de schéma porteur d’une vision d’avenir

Le Préfet de région a souligné que ce projet vise à créer les conditions d’un dialogue équilibré entre territoires de la grande couronne et la future Métropole du Grand Paris. A cet effet, le projet de schéma régional de coopération intercommunale propose des regroupements ambitieux pour permettre à la grande couronne de trouver toute sa place auprès de la future métropole, en s’appuyant sur les principaux pôles de développement que sont par exemple Roissy, Saclay ou Marne-la-Vallée.

Des regroupements allant souvent au-delà du seuil de 200 000 habitants fixé par la loi, ont de ce fait été proposés en croisant plusieurs critères objectifs : géographie physique, réseaux de transports, bassins de vie, principaux pôles de développement économique, ou encore projets de territoires.

Dans un contexte de compétition internationale toujours plus forte, il s’agit aussi de mettre nos territoires davantage encore en capacité de maintenir et développer l’emploi et les activités économiques, et d’offrir à nos concitoyens un meilleur accès à des infrastructures et à des services mutualisés.

Au total, le projet de SRCI propose de ramener de 41 à 11, le nombre d’EPCI de grande couronne ayant leur siège dans l’unité urbaine de Paris. Ce faisant, le nombre moyen de communes par EPCI passerait de 8 à 31, et la population moyenne de ces EPCI passerait d’un peu moins de 95 000 habitants, à près de 350 000.

Parmi ces 11 nouveaux EPCI, il est proposé de constituer trois grands ensembles interdépartementaux autour des pôles de Versailles-Saint-Quentin-Saclay (800 000 habitants), Evry-Corbeil-Sénart (530 000 habitants) et Roissy (345 000 habitants). Des regroupements ambitieux sont également proposés au nord des Yvelines le long de la vallée de la Seine, et en Seine-et-Marne autour du territoire de Marne-la-Vallée.

Toutes les informations sur l’installation de la Commission régionale de coopération intercommunale (CRCI) et sur le projet de Schéma Régional de coopération Intercommunale sur le site internet de la Préfecture de la région d’Île-de-France : http://www.ile-de-france.gouv.fr/Carrousel/Reunion-d-installation-de-la-Commission-regionale-de-cooperation-intercommunale-CRCI