Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Aménagement, Urbanisme

Quelle ambition-exigence pour les EcoQuartier ?

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 9 octobre 2012

Exemples d’exigences, non spécifiques à l’Ile-de-France mais soulevées dans différents documents de référence cités dans les parties 1 et 3/outils :

  • Veiller à systématiquement mener des études de connaissance du milieu naturel, des espèces et des habitats, dans le cadre des études d’impact des projets/programmes.
  • Identifier les impacts du projet et les réduire
    exemple : Les zones identifiées comme noyaux de biodiversité ou zones complémentaires sont en principe non constructibles dans les documents d’urbanisme (N). Cependant, si des aménagements devaient être réalisés à proximité de « zones complémentaires », les impacts en phase travaux (consommation d’habitats, dérangement de la faune par bruits, lumières, retombées de poussières et particules, pollution accidentelles) devront être évités ou réduits au maximum. La désignation d’un correspondant « environnement, milieux naturels » veillant au bon déroulement des travaux est un plus
  • Éviter la plantation d’espèces exotiques potentiellement invasives, et favoriser la plantation d’espèces indigènes ou locales
  • Diversifier les essences et les habitats
  • Préférer la fauche annuelle des prairies à la tonte fréquente des pelouses (gestion différenciée)
  • Prendre en compte la biodiversité lors des interventions de gestion
  • Limiter l’usage d’intrants chimiques
  • Préserver et recréer des zones humides
  • Favoriser la continuité des zones végétalisées
  • Aménager des toitures végétalisées
  • Mettre en place des clôtures perméables et végétalisées
  • Jardins collectifs urbains : sensibilisation des usagers aux pratiques d’exploitation raisonnée.

Retour au sommaire