Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Bâtiments, Construction

Réhabilitations à Colombes

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 22 octobre 2014 (modifié le 3 juillet 2018)

Prémices de l’étude

En 2012, une étude, disponible en ligne, dont l’objectif était d’élaborer des fiches de réhabilitation des bâtiments, a été réalisée dans le cadre du Schéma Régional Climat Air Énergie.

Cette étude inclut les impacts énergétiques climatiques et économiques, pour
5 exemples de bâtiments types appartenant aux segments les plus prioritaires
en termes de réhabilitation :
● maisons individuelles 1918/1949,
● maisons individuelles 1949/1974,
● immeubles collectifs faubouriens avant 1949,
● immeubles collectifs 1949/1974 avec balcons,
● immeubles collectifs 1949/1974 sans balcon

Appliquer à un territoire concret

L’idée du SBDEC/DRIEA a été d’appliquer la démarche de segmentation du bâti en typologies à la réalité du terrain en prenant comme champ d’application une commune. Cette mise en contact entre le SBDEC et la commune a été possible grâce à l’implication des UTEA, acteurs privilégiés en matière de connaissance du territoire.

Après avoir choisi la commune de Colombes pour l’intérêt qu’elle portait à la démarche, nous avons convenu du produit final, un guide de réhabilitation, exploitable par les habitants de Colombes, proposant des solutions de réhabilitation pour chaque catégorie de logements représentatifs de l’architecture de la ville.

Qui participe à l’étude ?

● Pour visualiser les différentes périodes de construction (étape 2 de la démarche) l’outil BâtiSIG a été utilisé. Celui-ci a été développé par le département Qualité Développement Durable (QDD) et la Cellule d’Information Géographique (CIG) de la DRIEA et permet sur toute la région IDF de connaître l’âge des logements.

● Pour sélectionner les typologies représentatives de Colombes (étape 6), un groupe constitué d’architectes, d’urbanistes et d’ingénieurs provenant de la commune, de l’UTEA 92 et du SBDEC a parcouru les zones géographiques retenues en choisissant les bâtiments intéressants par le représentativité et leur architecture.

● Le Centre d’études techniques de l’équipement (CETE) Ile-de-France et le Centre scientifique et technique du bâtiment (CSTB) on été mandatés pour modéliser les bâtiments et faire des propositions de réhabilitation (étape 7).

Une fiche A4 par type de bâtiment, évaluant le gain énergétique obtenu après des travaux de rénovation.


Télécharger :