Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Aménagement, Urbanisme

Retour sur la journée EcoCités - les dynamiques franciliennes

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 26 septembre 2018 (modifié le 8 octobre 2018)

Michel Cadot, préfet de la région d’Île-de-France, préfet de Paris, et Marianne Louradour, directrice régionale Île-de-France de la Banque des territoires ont réuni, le 25 septembre, les douze EcoCités d’Ile-de-France afin de partager les premiers retours d’expériences sur les actions innovantes mises en œuvre.

Organisée par la Direction régionale et interdépartementale de l’équipement et de l’aménagement d’Ile-de-France (DRIEA) et par la Direction régionale de la Banque des Territoires, cette journée a été l’occasion pour l’ensemble des acteurs mobilisés d’échanger de partager leurs expériences autour de six thèmes :

  • La rénovation énergétique
  • L’économie circulaire
  • La gestion des eaux pluviales
  • L’agriculture urbaine et l’insertion
  • La navette autonome et la logistique urbaine
  • La participation citoyenne et les outils numériques

Cette journée a également permis de faire connaître à chacun les innovations des territoires franciliens, d’impulser leur généralisation et de faire reconnaître le travail des collectivités et des maîtres d’ouvrage publics et privés engagés dans cette démarche.

96 actions innovantes financées

Ces échanges ont permis de mettre en exergue les résultats très satisfaisants de l’Ile-de-France, qui est en pointe sur ce dispositif. Parmi les trente Ecocités nationales, douze sont franciliennes1. Elles se sont vues accorder 42, 2 millions d’euros de financement par la banque des territoires, qui gère le programme d’investissement d’avenir « Ville de demain », ce qui représente près du tiers du financement national dédié à ce dispositif. Cette enveloppe permettra de financer 96 actions innovantes sur les territoires franciliens dans des domaines variés allant de la conception urbaine à l’économie de la connaissance en passant par les mobilités urbaines, les équipements et services ou encore l’énergie et les réseaux.

Dans le domaine de la participation citoyenne, l’établissement public d’aménagement de Marne-la-Vallée a, ar exemple, développé un outil numérique permettant aux citoyen s’impliquer dans la conception du parc urbain de Serris. Dans le domaine de l’agriculture urbaine, l’association « le Paysans urbain » expérimente dans l’EcoCité d’Est Ensemble, un modèle de ferme urbaine qui conjugue la culture de micro-pousses et l’insertion par l’activité économique.

Un réseau d’acteurs franciliens innovants soutenu activement par l’Etat

Le préfet de la région d’Ile-de-France, préfet de Paris, Michel Cadot s’est félicité « du succès de ce dispositif et de la capacité des acteurs de terrain à construire des partenariats innovants dans une région dont les objectifs et les enjeux de développement sont inscrits dans le contexte exceptionnel de la construction du Grand Paris Express et de la préparation des Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024 » et a tenu à souligner « la forte mobilisation des opérateurs de l’Etat, qui portent 40% des projets financés dans le cadre des EcoCités franciliennes, et qui traduit l’intérêt des établissements publics pour les approches innovantes ».

Téléchargez le : Verbatime des retours des participants (format pdf - 201.1 ko - 08/10/2018)

Télécharger :