Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Bâtiments, Construction

Révision de la stratégie nationale bas-carbone

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 15 novembre 2017 (modifié le 3 juillet 2018)

La stratégie nationale Bas-CarboneNicolas Hulot, ministre d’État, ministre de la Transition écologique et solidaire, appelle les citoyens à participer à l’élaboration de la nouvelle Stratégie nationale bas-carbone. Elle fixera d’ici fin 2018 une nouvelle trajectoire de réduction d’émissions plus ambitieuse, conformément aux engagements de l’Accord de Paris, pour prendre en compte l’objectif de neutralité carbone à l’horizon 2050. Elle s’appuiera sur des mesures très concrètes en lien avec le Plan climat.

La stratégie nationale bas-carbone : les grandes orientations pour une économie nationale durable

Publiée fin 2015, la stratégie nationale bas-carbonne prévoit les orientations stratégiques de la France dans tous les secteurs d’activité (transport, bâtiment, industrie, agriculture, etc.). Une transition pour les 10 prochaines années vers une économie faiblement émettrice de gaz à effet de serre et durable est attendue.

Cette stratégie doit être révisée d’ici fin 2018 simultanément à la Programmation pluriannuelle de l’énergie (PPE), en lien avec les engagements pris dans l’Accord de Paris. Elle doit également prendre en compte l’objectif de neutralité carbone prévu pour 2050.

La stratégie nationale Bas-Carbone

Transports, logement, alimentation, consommation : comment adopter des modes de vie plus sobres en carbone ?

La transition climatique et énergétique nécessite la contribution de tous : chaque individu, par ses gestes quotidiens, son mode de vie, ses choix de consommation, contribue à réduire les émissions de gaz à effet de serre.

Les citoyens été invités à formuler des propositions via un questionnaire en ligne. Une synthèse des contributions est consultable sur le site du ministère :

Pour en savoir plus : site du Ministère de la Transition écologique et solidaire