Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Aménagement, Urbanisme

Signature du Contrat d’Intérêt National intercommunal entre Clamart, Fontenay-aux-Roses et l’État

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 16 janvier 2017 (modifié le 27 janvier 2017)

Le 13 janvier 2017, Pierre Soubelet, Préfet des Hauts-de-Seine, Jean-Didier Berger, maire de Clamart et président de l’établissement public territorial Vallée Sud Grand Paris, et Laurent Vastel, maire de Fontenay-aux-Roses ont signé le second contrat d’intérêt national (CIN) du département des Hauts-de-Seine, qui a pour particularité d’être intercommunal.

de gauche à droite : Jean-Didier Berger, maire de Clamart et président de l'établissement public territorial Vallée Sud Grand Paris, Pierre Soubelet, Préfet des Hauts-de-Seine, et Laurent Vastel, maire de Fontenay-aux-Roses lors de la signature du Contrat d'Intérêt National intercommunal le 13 janvier 2017.

Cette signature résulte du travail partenarial entre les services des deux communes et les services de l’État, et d’une vision partagée du développement de Clamart et Fontenay-aux-Roses.

À Clamart et Fontenay-aux-Roses, trois secteurs à fort potentiel de développement de logements sont inscrits dans le CIN : « Le panorama », le « secteur desservi par le T6 à Clamart » et le « secteur de mutation à Fontenay-aux-Roses »

Secteurs des projets du Contrat d'Intérêt National intercommunal de Clamart et Fontenay-aux-Roses  en grand format (nouvelle fenêtre)
Secteurs des projets du Contrat d’Intérêt National intercommunal de Clamart et Fontenay-aux-Roses
©DRIEA - janvier 2017

Le site dit du Panorama est implanté sur Clamart et Fontenay-aux-Roses.
Il est desservi par la nouvelle ligne de tramway , le T6 qui longe le Panorama. La libération par EDF de la vaste emprise sur le site dit du Panorama conjointement à l’évolution de l’activité et du fonctionnement du centre du Commissariat à l’énergie atomique (CEA) sur ce même site, ouvre l’opportunité de créer un nouveau quartier de logement et de développement économique des biotechnologies.

Les lignes électriques à haute-tension aériennes passent au-dessus de la ligne du tramway T6, leur enfouissement ouvrira de nouvelles opportunités de valorisation du foncier aux abords du T6, notamment par la création d’une opération de logements, commerces et services (Plaine Sud) et par la réalisation du renouvellement urbain du quartier du pavé Blanc.

Enfin, à Fontenay-aux-Roses, plusieurs terrains aux caractéristiques variées sont mobilisés pour participer à l’effort de production de logement, places de centre-ville, centre commercial à revaloriser, quartier des Blagys à renouveler.

Le comité interministériel dédié au Grand Paris du 15 octobre 2015 avait annoncé le soutien à la réalisation de nouveaux quartiers par la mise en place de Contrats d’intérêt national (CIN). Un des objectifs de production de 70 000 nouveaux logements par an introduit par la loi relative au Grand Paris en 2010.