Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Aménagement, Urbanisme

Signature du contrat d’intérêt national de « Bercy – Charenton » du 24 novembre 2016 : aménager le secteur pour le désenclaver 

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 29 novembre 2016 (modifié le 23 janvier 2017)

L’État, les collectivités locales et les différents partenaires publics et privés ont signé le 24 novembre 2016 à la mairie de Charenton-le-Pont le contrat d’intérêt national (CIN) du secteur « Bercy – Charenton ».

La démarche a permis de partager le diagnostic et les enjeux de cette zone de près de 10 hectares, enclavée par des infrastructures de transport majeures, en particulier les infrastructures SNCF et le boulevard périphérique, et située entre la Seine et le bois de Vincennes.

Les signataires du contrat d'intérêt national « Charenton - Bercy » le 24 novembre 2016

Le CIN vise à coconstruire et s’engager sur un projet d’aménagement équilibré permettant de désenclaver le secteur et d’exploiter son potentiel de développement en cohérence avec les mutations urbaines du Grand Paris :

  • désenclaver le site en faisant le lien avec le projet urbain de Paris et avec le centre-ville de Charenton-le-Pont
  • développer un projet immobilier avec une programmation mixte : logements, tertiaire, commerces et équipements
  • identifier les potentiels de construction, de développement économique et hôtelier, ainsi que les besoins en équipements publics.
Le secteur « Charenton - Bercy » : principales infrastructures  en grand format (nouvelle fenêtre)
Le secteur « Charenton - Bercy » : principales infrastructures
©APUR

Il intervient également dans un contexte marqué par une réflexion importante conduite par le groupe SNCF sur le réseau Sud-Est des gares de Lyon-Bercy, avec des projets ferroviaires à moyen et long termes.

Une mise en œuvre progressive, dès que la valorisation foncière est possible.

Créé en 2015, le CIN est un outil visant à faciliter la réalisation des grands secteurs d’aménagement.

Ce contrat est le fruit d’une réflexion lancée par le Préfet du Val-de-Marne en juillet 2015 avec de nombreux partenaires représentant des secteurs d’activités diversifiés :

  • la ville de Charenton-le-Pont
  • l’établissement ParisEstMarne&Bois
  • Grand Paris Aménagement
  • l’Assistance publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP)
  • SNCF-réseau
  • SNCF-mobilité
  • TLP Acquisition
  • TRP Acquisition II
  • TRP Acquisition DII
  • La Martiniquaise
  • Immobilière Carrefour
  • Ibis et Ibis Budget
  • l’établissement public foncier d’Île-de-France (EPFIF)
  • I3F
  • résidences le logement des fonctionnaires (RLF - Batigère)
  • la société nationale immobilière (SNI - Grand Paris Habitat).

Un travail étroit entre l’ensemble des parties prenantes publiques et privées associées au CIN.

Composé de l’ensemble des parties prenantes, un comité de pilotage sera ainsi chargé de définir un projet d’aménagement viable et d’en accompagner la mise en œuvre.

Chantier d’avenir, la mise en œuvre du CIN interviendra au fil des possibilités de valorisation foncière.