Logo préfècture région
DRIEA   Île-de-France
Direction Régionale et Interdépartementale de l’Équipement et de l’Aménagement d’Île-de-France

Et si on utilisait le vélo ?

publié le 19 août 2014 (modifié le 19 juin 2020)
Auteur DRIEA IF/SCEP, Marc Eloy & Ivan Derré
Édition Juillet 2014, 6 pages

Bien qu’ayant doublé au cours de la dernière décennie, l’usage du vélo reste marginal en Île-de-France (1,6 % des déplacements), ce qui laisse supposer un fort potentiel de développement. La DRIEA a mené cette étude afin d’évaluer ce potentiel, à partir des déplacements motorisés facilement transférables vers le vélo. Elle a choisi d’analyser, pour la première fois, ce mode de déplacement en considérant non pas les déplacements pris isolément, mais les boucles de déplacements, c’est-à-dire leur enchaînement du départ du domicile jusqu’au retour.

En moyenne, chaque francilien effectue 2,6 boucles de déplacement par jour. Dans 95% des cas, il utilise un mode unique de déplacement le long de la boucle (en plus de la marche) et si un seul déplacement est trop long, l’ensemble de la boucle ne peut être effectué à vélo.

Selon les différentes hypothèses retenues, entre 4,5% et 17 % des déplacements motorisés de l’heure de pointe du matin pourraient être transférés vers le vélo ce qui permettrait de reporter entre 3 et 12 millions de kilomètres sur l’ensemble de la journée.

Vous trouverez, dans l’étude jointe, les analyses détaillées confirmant que le vélo est un élément structurant pour faire évoluer la mobilité urbaine, périurbaine et être un marqueur de qualité de vie, accessible à tous.