Logo préfècture région
DRIEA   Île-de-France
Direction Régionale et Interdépartementale de l’Équipement et de l’Aménagement d’Île-de-France
 

Les trains d’équilibre du Territoire (TET)

Les trains d’équilibre du territoire (TET), services organisés depuis 2010 sous la responsabilité de l’État, répondent aujourd’hui à des besoins très différents. Ces trains jouent un rôle essentiel pour la desserte des villes grandes et moyennes depuis la capitale, et transportent quotidiennement des centaines de milliers de passagers.
 
 

Les Trains d’Équilibre du Territoire (TET)

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 4 novembre 2016

Les Trains d’Équilibre du Territoire (TET) sont une composante essentielle de la desserte de nombreux territoires. La nouvelle feuille de route permet d’engager une dynamique pour faire renaître l’offre des TET.

Toutefois, aujourd’hui ces trains ne répondent plus de manière satisfaisante aux attentes des voyageurs, en termes de dessertes comme de qualité du service. Depuis 2011, la fréquentation a chuté de 20%, rendant l’exploitation de ces lignes financièrement insoutenables. Le déficit devrait dépasser 400M€ cette année.

Face à cette situation, le Secrétaire d’État chargé des Transports, de la Mer et de la Pêche a lancé le chantier de la renaissance de ces trains, afin qu’ils retrouvent leur pertinence et leurs clients.

La feuille de route présentée le 7 juillet 2015 a permis d’engager une nouvelle dynamique pour faire renaître l’offre TET. Elle repose sur le droit à la mobilité, la solidarité nationale, l’aménagement du territoire et la maîtrise de l’équilibre économique.

Le point d’étape du 19 février 2016 a conduit le Gouvernement à prendre les premières décisions qui s’imposaient, concernant notamment les trains de nuit et le renouvellement du matériel roulant des lignes structurantes.

Aujourd’hui, le Gouvernement s’appuie sur l’ensemble des démarches de concertation engagées pour prendre des décisions concernant l’avenir de ces trains, portant sur :
-* la relance des lignes de jour
-* les fonctionnalités des nouveaux matériels roulants
-* l’avenir des trains de nuit
-* la contractualisation avec la SNCF.

Une mission de concertation a été confiée à la direction générale des infrastructures, des transports et de la mer, en association avec les directions régionales de l’environnement, de l’aménagement et du logement et la direction régionale et interdépartementale de l’équipement et de l’aménagement (DRIEA). Il s’agit de mener les discussions entre les régions concernées pour redéfinir l’organisation des TET.

En savoir plus :