Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Aménagement, Urbanisme

Tours Sisters : permis de construire délivré

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 21 mars 2017

Le 14 mars 2017, Madame Joëlle Ceccaldi-Raynaud, Maire de Puteaux, a délivré au nom de l’État le permis de construire des Tours Sisters. C’est l’aboutissement d’une instruction menée par la direction régionale et interdépartementale de l’équipement et de l’aménagement (DRIEA) depuis le 28 juillet 2016 et préparée en lien étroit avec le porteur du projet, UNIBAIL-RODAMCO, depuis février 2016.

La délivrance du permis intervient au terme d’une procédure qui a permis d’évaluer le projet au regard notamment des enjeux environnementaux et de sécurité. L’enquête publique, organisée en mairies de Puteaux et de Courbevoie du 14 novembre au 16 décembre 2016, a donné lieu à un avis favorable sans réserve.

Les Tours Sisters se substituent au projet de Tour Phare (PC délivré en août 2010). Elles présentent l’avantage de faciliter l’émergence de nouveaux accès aux transports en commun dans le cadre de l’arrivée à La Défense de la ligne E du RER (EOLE) et de préserver les flux piétons sur la place et la passerelle Carpeaux, qui relie l’esplanade de La Défense à Courbevoie. Les importantes contraintes d’espaces du site contribuent à la forme originale du projet.

Programmé sur le site de La Défense, entre la Grande Arche, le Centre des nouvelles industries et technologies (CNIT) et la Tour Séquoïa (ex-tour SFR et actuellement ministère de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer), le projet des Tours Sisters, imaginé par Christian de Portzamparc (Prix Pritzker 1994), se compose de deux tours jumelles d’une hauteur de 200m et de 100m, reliées par pont habité situé à 80m d’altitude.
Il développe une surface d’environ 95 000 m² de surface de plancher et comprend 75 000 m² de bureaux et un hôtel de 300 chambres. Les tours proposeront également des espaces accessibles à tous :

  • restaurant et terrasse panoramique
  • sky-bar
  • espace dédié au bien-être
  • et commerces en rez-de-chaussée.

La pleine mobilisation de la DRIEA a permis d’instruire dans les délais réglementaires ce projet complexe et à fort enjeu pour l’aménagement de La Défense.

En savoir plus sur le projet :