Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Brèves
 

Une nouvelle étape franchie pour Paris 2024 !

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 11 octobre 2016

Quelques jours après avoir accueilli dans la capitale le Président du CIO, Thomas Bach, le comité de candidature parisien pour l’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 a vécu vendredi 7 octobre une nouvelle étape importante. Le deuxième volet du dossier de candidature, sur le thème « Gouvernance, aspects juridiques et financement des sites », a été remis au CIO.

Le Premier ministre, Manuel Valls, s’est ainsi rendu au Bourget, sur le site qui pourrait accueillir le futur centre de presse des Jeux 2024, pour officialiser l’engagement de l’État.
Après avoir réaffirmé la pleine mobilisation et le soutien des pouvoirs publics à la candidature parisienne, Manuel Valls a confirmé que

« l’État apportera les deux tiers des fonds publics nécessaires, soit 1 milliard d’euros, pour construire et rénover les équipements, des constructions de long terme qui seront utiles à la population bien après les Jeux. »

, à l’image du village olympique qui pourrait ainsi être transformé en 5 000 logements sur l’Ile-Saint-Denis.

« Le Département de Seine-Saint-Denis regorge de vitalité et de potentiel, notamment grâce à sa jeunesse, et par le biais des Jeux, nous pourrons lui donner tous les moyens de se développer »

, a ajouté le Premier ministre en présence de Stéphane Troussel, le président du département, et Valérie Pécresse, la présidente de la Région Île-de-France.

Investissements des collectivités locales
  • Région : 145 M€
  • Ville de Paris : 145 M€
  • Département de Seine-Saint-Denis : 67 M€
  • Établissement public territorial Paris : 20 M€
  • Établissement public territorial Plaine Commune : 35 M€
  • sept autres collectivités : 78,4 M€

Les collectivités locales compléteront cette enveloppe, la moitié du budget prévu pour le financement des infrastructures. Le budget global du dossier parisien pourrait s’élever à 6,2 milliards d’euro environ.

La présentation de cette deuxième étape du dossier de candidature s’est accompagnée de la signature du protocole relatif à la réalisation du village olympique.
Ce protocole, signé par L’État, la Caisse des dépôts, Plaine Commune et le Groupement d’Intérêt Public (GIP) « Paris 2024 » s’articule autour de trois axes :

  1. L’élaboration d’un projet de contrat d’intérêt national (CIN) sur le territoire du village olympique (et éventuellement au-delà)
  2. L’élaboration des statuts juridiques d’une société ad-hoc qui sera chargée d’assurer la réalisation du village olympique
  3. La contribution de la Caisse des dépôts aux réflexions destinées à concevoir des solutions innovantes qui viendront étayer l’ambition partagée par l’ensemble des acteurs visant à faire du village olympique un démonstrateur de la ville durable et intelligente.

Un comité de pilotage composé de deux représentants de chaque signataire du protocole sera chargé de piloter l’ensemble des travaux à mener dans le cadre du protocole.
L’État sera représenté par Michael Duriez (chargé de mission auprès du Préfet de Région) et Didier Bellier-Ganière (directeur de projet « Paris 2024 » à la direction régionael et interdépartementale de l’équipement et de l’aménagement Île-de-France).

La prochaine étape du dossier de candidature de Paris 2024 sera le dépôt du 3e volet consacré à la « Livraison des Jeux, expérience et héritage des sites olympiques » d’ici au 3 février 2017.

© 2016 DRIEA - Didier Bellier-Ganière