Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Aménagement, Urbanisme

Bilan 2018 de l’action des aménageurs publics pour la production de logements en Île-de-France

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 21 janvier 2022

Le besoin en logements et la pression foncière n’ont pas diminué en Île-de-France ces dernières années. L’objectif de 70 000 logements par an fixé par la loi du Grand Paris de 2010 reste plus que jamais d’actualité, et la construction de logements doit continuer à être soutenue. Les acteurs publics de l’aménagement ont un rôle essentiel à jouer pour relever ce défi.

La direction régionale et interdépartementale de l’environnement, de l’aménagement et des transports en Île-de-France (DRIEAT) encourage et valorise la contribution des aménageurs publics à la production de logements dans le cadre de projets d’aménagement d’ensemble. Ainsi, depuis la création du plan de mobilisation pour l’aménagement et le logement par le comité interministériel du Grand Paris en 2014, la DRIEAT effectue une enquête annuelle auprès des aménageurs publics franciliens afin de dresser un bilan de leur production de logements, et d’en montrer l’évolution.

En 2019, les établissements publics d’aménagement (EPA), Grand Paris Aménagement et les entreprises publiques locales (EPL) ont été interrogés sur leur production de logements à fin 2018. Les résultats ne sont pas exhaustifs puisque si les 7 aménageurs de l’État ont répondu, seules 19 des EPL franciliennes l’ont fait, soit environ un tiers des entreprises interrogées.

Les résultats à fin 2018 méritent d’être salués. Les données indiquent que les acteurs publics soutiennent toujours un rythme de production intense. Ils participent au dynamisme et à l’attractivité de l’Île-de-France, à travers des opérations d’envergure exceptionnelle : pour accompagner les Jeux Olympiques et Paralympiques 2024, la construction du métro automatique du Grand Paris Express et des quartiers de gare, la réalisation de pôles à rayonnement international… Les résultats de l’enquête montrent que, dans le cadre des opérations d’aménagement portées par les EPA et les EPL ayant répondu, près de 14 000 logements ont été autorisés en 2018, et près de 12 000 logements sont sortis de terre en 2018, ce qui représente le double des livraisons enregistrées par ces mêmes aménageurs en 2014.

Cette enquête permet ainsi de mettre en lumière plus de 15 % de la production francilienne globale de logements pour l’année 2018 ! Et si certaines opérations, liées à l’arrivée de grandes infrastructures peuvent être différées dans le temps et participeront aux résultats des années à venir, on peut observer en 2018 la concrétisation des efforts réalisés les années précédentes pour faire émerger des opérations complexes.

L’enquête n’a pu être réalisée en 2020 et 2021, compte-tenu de la crise sanitaire. Elle sera relancée en 2022, et permettra de recueillir les données pour 2019, 2020 et 2021 -et ainsi mesurer les effets de la crise sanitaire et des fins de mandats municipaux.

Fiche repère - Action des aménageurs publics dans la production de logements en Île-de-France - données à fin 2018 (format pdf - 252.3 ko - 21/01/2022)
Fiche repère - Analyse territorialisée de la production de logements des aménageurs publics en Île-de-France- données à fin 2018 (format pdf - 10.8 Mo - 21/01/2022)