Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Transports, Routes

Câble A nouvelle ligne Créteil - Villeneuve St Georges : Au coeur d’un projet inédit

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 23 novembre 2021 (modifié le 29 novembre 2021)

Dénommé Câble A, ce nouveau mode de transports innovant viendra survoler le département du Val-de Marne et répondre aux nombreuses attentes des habitants des communes de Villeneuve-Saint-Georges,Valenton, Limeil-Brévannes et Créteil.

Focus sur le projet

Premier téléphérique d’Île-de-France, le câble A reliera les communes de Créteil,Villeneuve-Saint-Gorges, Limeil-Brévannes et Valenton. Il permettra de desservir plus de 20 000 habitants et 6 000 emplois et apportera une alternative durable aux moyens de transports en commun traditionnels dans un territoire dont les axes de circulation sont saturés.

Le Câble A-Téléval s’étendra sur 4,5 kilomètres entre le terminus de la ligne 8 à Créteil-Pointe du lac et Villeneuve-Saint-Georges. Il desservira des écoles, collèges et lycée comme celui de François Aragon de Villeneuve-Saint-Georges, le conseil départemental du Val-de-Marne, la préfecture ou encore le tribunal de grande instance et bien d’autres pôles administratifs.

4 stations seront créées pour faciliter l’accès à de nombreuses connexions :

  • la station Créteil-Pointe du lac qui sera connecté avec la ligne 8 du Métro et les lignes de bus, 393, 117, 23 et K
  • la station Temps Durables connecté avec la ligne de Bus, offrira une piste cyclable tout le long de -la coulée verte(Téléval )et une aire de dépose minute
  • la station Emile Zola en correspondance avec la ligne de bus K
  • la station Emile combes
  • et la station Bois Matar avec les lignes de bus J1, J2, G1 et G2
Présentation du projet

Un transport innovant en Seine et Marne

30 pylônes seront installés pour assurer le passage des cabines sur le câble. Ils seront espacés de
150 mètres environs et feront entre 25 à 40 mètres de hauteur. Les cabines pourront accueillir 10 personnes. Le téléphérique garantira aux voyageurs des déplacements rapides et réguliers avec un trajet de moins de 20 minutes entre Créteil-Pointe du lac et Bois-Matar, 30 secondes entre les cabines et 5 stations toutes accessibles aux personnes à mobilités réduites et aux vélos.
La sécurité sera assurée en station comme en cabine grâce à des agents qui assureront l’embarquement et débarquement des voyageurs. Des vidéosurveillances seront présentes dans chacune des cabines ainsi qu’une sonorisation afin de rester toujours en contact avec le poste de contrôle en cas de besoin.

Le financement du projet

Le projet a été déclaré d’utilité publique le 22 octobre 2019. Cela fait suite à l’avis favorable de la commission d’enquête publique et à la déclaration de projet approuvée par Ile-de-France mobilité. La convention de financement de 125 M€, notifiée le 22 juillet 2021, couvre les études de projet, les acquisitions foncières, et la réalisation de l’ensemble des travaux permettant d’aboutir à la mise en service (stations, câbles, pôles d’échanges, pylônes …), de la voirie et des aménagements paysagers. Ainsi, l’Etat investit 21% sur le projet, la Région d’Île-de- France 49% et le département du Val de Marne 30% pour réaliser les études et la construction du projet. Ile-de-France mobilités financera les cabines et les coûts d’exploitation de la ligne comme pour les autres projets de transports en commun.

Pour en savoir plus, consultez le site du projet.