Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Études, Statistiques, Données cartographiques

Enquête sur la commercialisation des logements neufs (ECLN) : note de conjoncture, résultats au 1er semestre 2021

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 17 janvier 2022

L’enquête sur la commercialisation des logements neufs (ECLN) suit les ventes des promoteurs immobiliers dans les huit départements d’Île-de-France. Le premier et deuxième trimestre 2021 ont permis de comparer les niveaux d’avant crise (ceux du T1 et T2 2019) et de vérifier si le recul des indicateurs engendrés par les mesures de confinement est rattrapé.

Après un premier trimestre 2021 mitigé, la commercialisation de logements neufs en Île-de-France rebondit au deuxième trimestre 2021 cependant elles ne parviennent pas à retrouver leurs niveaux de 2019.

Le 1er semestre 2021 sera marqué par l’augmentation rapide des prix moyens régionaux par rapport aux prix moyens nationaux. Au T1 et T2 2021, le prix moyen national des logements neufs vendus est en croissance pour les maisons individuelles (respectivement + 9,3 % et + 7,7 %) et quasi stable, pour les appartements (respectivement + 0,9 % et + 1,8 %) par rapport aux mêmes trimestres en 2020.
Au T1 2021, le prix moyen régional est quasi stable pour les appartements (+ 0,9 %), et en légère hausse pour les maisons individuelles (+ 3,1 %). Aussi, contrairement à l’évolution nationale, le prix moyen des maisons individuelles en Île-de-France progresse au T1 et T2 2021 avec respectivement + 5,3 % et + 14,4 %.

Pour en savoir plus, consultez la note de conjoncture la commercialisation des logements neufs en IDF resultats au 1er semestre 2021 (format pdf - 734.7 ko - 17/01/2022) .