Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Transports, Routes

Franciliens, veillez à la sécurité des Agents des routes !

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 11 mai 2022

Une opération de sensibilisation en faveur de la sécurité des agents d’exploitation des routes (DiRIF) de la Direction régionale et interdépartementale de l’environnement, de l’aménagement et des transports d’Île-de-France (DRIEAT) dans l’exercice de leurs missions a été organisée le mercredi 11 mai 2022 sur l’aire de service de l’A15 direction Paris au niveau de Pierrelaye, en présence de Marc Guillaume, préfet de la région d’Île-de-France, préfet de Paris, Philippe Court, préfet du Val-d’Oise, Marie Gautier-Melleray, déléguée interministérielle à la sécurité routière et Alain Monteil, directeur des routes de la DRIEAT (DiRIF).

©Préfecture du Val-d’Oise

Pour garantir aux usagers les meilleures conditions de sécurité et de circulation, les équipes DiRIF de la DRIEAT gèrent, entretiennent, exploitent et modernisent le réseau routier national non concédé en Île-de-France. Pour cela, les agents réalisent environ 30 000 interventions par an, de jour comme de nuit, souvent dans l’urgence, sur des chantiers fixes ou mobiles ou pour assurer la protection des usagers en panne ou accidentés.

Or, depuis 2019, 65 accidents contre des engins ou des agents de la DiRIF se sont produits, blessant 8 agents de la DiRIF et 9 usagers. Ces chiffres sont en forte augmentation depuis plusieurs mois : en un an, 31 accidents se sont produits, soit 2 fois plus que sur l’année 2019. Cela représente presque 3 accidents par mois.

Parce qu’ils interviennent pour votre sécurité, n’oubliez jamais la leur !

Malgré toutes les précautions prises lors de ces interventions, les équipes d’agents des routes sont encore trop souvent victimes d’accidents. Le plus souvent, ce sont des comportements dangereux aux abords des chantiers (tels que la vitesse excessive, l’irrespect des fermetures de voies, l’irrespect des inter-distances entre véhicules) ou par manque de vigilance, notamment pour cause d’autres activités au volant (telles que l’usage du téléphone en conduisant), qui sont à l’origine de ces accidents. L’État ne peut pas accepter que des femmes et des hommes soient régulièrement blessés et parfois même tués au travail dans l’exercice de leurs missions au service des usagers.

Dans ce contexte, une campagne de prévention est en cours de déploiement par la direction des routes sur le réseau routier national non-concédé :

  • Des affiches de sensibilisation sont progressivement installées le long des autoroutes et routes nationales franciliennes, portant le message « Sécurité des agents des routes : à vous aussi d’écarter le danger ! ».
  • Des fourgons de la DiRIF accidentés sont exposés à proximité des principaux axes routiers franciliens ou sur leurs aires de service, pour faire prendre conscience aux usagers de la gravité des conséquences d’une collision.
©DRIEAT/DiRIF
Pour en savoir plus :