Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Études, Statistiques, Données cartographiques

L’Observatoire Régional du fret de la logistique entre en phase de préfiguration

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 4 février 2022

Issu du Programme d’action pour le fret et la logistique en Île-de-France (PAFL) présenté le 20 décembre 2021, le projet d’un Observatoire Régional du fret et de logistique entre en phase de préfiguration sous un co-pilotage Etat-Région. Un comité de préfiguration est en cours de constitution, en vue de regrouper les principaux acteurs publics comme privés souhaitant contribuer au développement de la démarche.

Améliorer la connaissance du secteur pour éclairer les décisions des acteurs

Le fret et la logistique sont des secteurs complexes à documenter, et souvent mal connus. En effet, la connaissance du secteur est actuellement fragmentée et dispersée entre les différentes parties prenantes à l’écosystème logistique, ce qui ne permet pas en l’état de dégager une vision globale et partagée avec l’ensemble des acteurs.

Correspondant à l’action n°2 du PAFL, la création d’un Observatoire entend palier cette fragmentation de la connaissance. Elle entend ainsi fournir un socle d’expertise et d’information territorialisée pour éclairer les décideurs.
Ainsi, la constitution de l’Observatoire poursuit les objectifs suivants :

  • rassembler les acteurs publics et privés autour de problématiques d’intérêt commun à documenter ;
  • objectiver la connaissance d’un secteur d’activité en perpétuelle mutation ;
  • nourrir une vision progressivement partagée des acteurs franciliens pour le fret et la logistique et ainsi faciliter les choix stratégiques.

Axes de travail de l’Observatoire

Cet observatoire ambitionne notamment :

  • de produire de la connaissance sur la réalité des activités fret et logistique à l’échelle de la région ;
  • de coordonner les initiatives de connaissance, notamment en matière de collecte de données ;
  • de développer un mode d’information réciproque public/privé ;
  • d’assurer un rôle de centre de ressources et de valorisation de la connaissance.

L’observatoire produira des éléments d’analyse à même d’éclairer les décisions publiques et privées en particulier sur les thématiques de l’aménagement, du foncier et de l’immobilier logistique (implantations, construction, performance foncière…), du fret routier, fluvio-portuaire et ferroviaire (flux, types et volumes de marchandises), de la performance environnementale, de l’emploi et des questions socio-économiques.

Un outil en cours de structuration

Après avoir sondé l’intérêt des acteurs, Marc Guillaume, préfet de région et Stéphane Baudet, vice-président du conseil régional en charge des transports, ont annoncé officiellement la création de l’observatoire, lors de la conférence régionale de la logistique du 20 décembre 2021.

La DRIEAT, la Région et l’Institut Paris Région se sont ainsi mobilisés pour entreprendre les premiers travaux techniques permettant de concrétiser ce projet. Il s’agira notamment, dans le courant du 1er semestre 2022, de définir la structuration juridique et financière du futur Observatoire et de poser les bases de son modèle de gouvernance.

Dans ce contexte, le comité de préfiguration sera mis en place. Instance de consultation, ce comité a vocation de prioriser les missions et les orientations pour le programme de travail de l’Observatoire. Il participera notamment à la définition des sujets prioritaires à traiter dans le cadre de l’Observatoire, en vue d’une livraison des premiers résultats d’études au 2e semestre 2022.

Pour être tenu informé des avancées, inscrivez-vous ici.